La société évolue et les traditions aussi

Face à la liquéfaction de l’individualisme, le collectivisme mute, comme en manque de récits fondateurs. Dans cette perspective, Pierre Gisel, professeur de théologie à l’Université de Lausanne, s’interroge : Qu’est-ce qu’une tradition ? . La définition du concept reste souvent floue,, brouillée parmi d’autres comme celles des coutumes et des rituels. La critique quant à la disparition des traditions est récurrente mais il s’agit d’une vision restrictive, les cultures sont des sommes de traditions, certaines sont abandonnées au fil du temps et remplacées par de nouvelles empruntées, parfois détournées. Plutôt que de concevoir la tradition comme un élément réactionnaire, elle devrait être appréhendée comme un témoignage de l’évolution culturelle.

A lire sur LeTemps

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales