Les intentions de vote aux élections régionales : rapport de force national

Un électeur sur deux se déclare certain d’aller voter au premier tour des élections régionales

A moins de 5 jours du premier tour des élections régionales, 50% des personnes interrogées par Elabe pour Les Echos, Radio Classique et Alila se déclarent certaines d’aller voter, soit 10 points de plus que notre précédente mesure réalisée mi-octobre, à 50 jours du premier tour. Ce résultat s’avère équivalent au taux de participation enregistré à l’occasion des élections départementales de mars dernier ; il laisse augurer une participation supérieure à celle qui avait été observée au premier tour des élections régionales de 2010 (46,3%).

Dans le détail, de fortes disparités se font toutefois jour d’une catégorie de population à une autre. Les personnes âgées de plus de 50 ans apparaissent ainsi comme les plus mobilisées, avec 61% de « tout à fait certain d’aller voter » chez les 50-64 ans et jusqu’à 65% chez les personnes âgées de 65 ans et plus. A l’inverse, seuls 25% des jeunes âgés de 18 à 24 ans et 32% des 25-34 ans se déclarent tout à fait certains d’aller voter. En toute logique, les retraités affichent un potentiel de participation élevé (66%) alors qu’il est plus proche de la moyenne nationale chez les actifs parmi lesquels les cadres apparaissent comme les plus mobilisés (50% contre 43% chez les employés, par exemple).

Les listes FN et LR-UDI-MoDem au coude-à-coude au premier tour des élections régionales

A l’échelle nationale, les listes du Front national (28,5%) devancent d’un cheveu les listes d’union LR-UDI-MoDem (28%), ce qui témoigne d’un ordre d’arrivée très incertain au soir du premier tour. Les listes du Parti socialiste et de ses alliés sont créditées de 23% d’intentions de vote. Toutes les autres forces politiques obtiendraient un score inférieur à 10%, au premier rang desquelles les listes EELV et alliés (6,5%), Front de gauche et alliés (5%) et Debout la France (3%).

La totalisation des intentions de vote pour la gauche atteint désormais 35,5% contre 31,5% pour la droite et le centre. Par rapport à notre précédente enquête réalisée à 50 jours du premier tour, ces résultats témoignent d’un effritement des socles électoraux de la gauche (-2,5 points, essentiellement au détriment des listes EELV qui reculent de 2 points) et de la droite et du centre (-2 points), au profit du Front national (+2,5 points) et des listes sans étiquette politique ou régionales (+1,5 point).

Télécharger ici : ELABE/Les Echos/Radio Classique/ALILA – Rapport de force national aux élections régionales

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales