Intentions de vote – Election présidentielle 2017

Emmanuel Macron regagne du terrain, crédité de 62% (+3) des intentions de vote, contre 38% (-3) pour Marine Le Pen.

Dans notre dernière enquête d’intentions de vote réalisée à 100% après le débat télévisé du 3 mai et à trois jours du second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron est crédité de 62% des intentions de vote exprimées contre 38% pour Marine Le Pen. Le candidat d’ « En Marche » est en hausse de 3 points par rapport à l’enquête réalisée du 28 avril au 2 mai, et creuse l’écart avec Marine Le Pen.

La hausse d’Emmanuel Macron s’explique principalement par une hausse significative de ses intentions de vote auprès des électeurs de Jean-Luc Mélenchon : en effet, 54% d’entre eux déclarent avoir l’intention de voter pour Emmanuel Macron ce dimanche, en hausse de 10 points, contre 14% pour Marine Le Pen (-9). 32% n’expriment pas d’intention de vote.

Il faut noter que 19% des personnes interrogées et se disant certaines ou quasi-certaines d’aller voter n’expriment toujours aucun choix à ce stade de la campagne de second tour et pourraient au final voter blanc ou nul, voire basculer dans l’abstention. Dans le détail, la propension à n’exprimer aucune intention de vote atteint des niveaux significatifs dans toutes les catégories sociodémographiques et professionnelles. D’un point de vue politique, elle atteint jusqu’à 32% (-1) chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 23% (-1) chez ceux de François Fillon et 21% (+5) chez ceux de Benoît Hamon.

Pour 53% des électeurs potentiels d’Emmanuel Macron, leur vote de dimanche sera un vote d’opposition à Marine Le Pen, 67% des électeurs potentiels de cette dernière voteront pour elle par adhésion.

Auprès de l’ensemble des personnes exprimant une intention de vote, 54% estiment que leur vote de dimanche sera un vote d’adhésion au candidat de leur choix, 46% un vote d’opposition à l’autre candidat.

Le taux de personnes projetant un vote d’opposition est légèrement majoritaire auprès des électeurs potentiels d’Emmanuel Macron : il atteint 53%, contre 47% qui projettent un vote d’adhésion au leader d’ « En Marche! ». En revanche, parmi les électeurs potentiels de Marine Le Pen, 67% estiment que leur vote sera un vote d’adhésion, contre 33% un vote d’opposition.

Duels d’image : Emmanuel Macron l’emporte largement sur la présidentialité et la capacité à avoir une majorité à l’Assemblée nationale.

Emmanuel Macron l’emporte face à Marine Le Pen sur l’ensemble des sept traits d’image testés, et apparaît en hausse sur la totalité d’entre eux par rapport à l’enquête réalisée du 28 avril au 2 mai (entre +2 et +7 points selon l’item). Après la baisse observée lors de notre précédente enquête, à mi campagne d‘entre-deux tours, Emmanuel Macron semble avoir inversé la tendance suite au débat télévisé, notamment sur sa présidentialité. En effet, c’est sur l’item « a le plus les qualités nécessaires pour être Président de la République » qu’il enregistre sa plus forte hausse (+7), à 61%, contre 30% (-6) pour Marine Le Pen. 70% (+4) des personnes interrogées considèrent aussi qu’il est le plus capable d’avoir une majorité à l’Assemblée nationale, contre 23% (-2) pour Marine Le Pen.

Les résultats s’avèrent également majoritairement favorables pour le candidat d’ « En marche » et en hausse concernant l’honnêteté (57%, +4), le projet (57%, +5) et la proximité aux idées et aux valeurs (54%, +3).

Le rapport de forces est plus serré en ce qui concerne la proximité et la volonté de changer les choses : respectivement 47% (+2) et 47% (+6) pour Emmanuel Macron contre 42% (-2) et 44% (-6) pour Marine Le Pen.

(*) Evolutions par rapport à l’enquête Elabe pour BFMTV et L’Express réalisée du 28 avril au 2 mai 2017.

Télécharger ici : Intentions de vote présidentielles / Sondage ELABE pour BFMTV et L’EXPRESS – Vague 13

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales