Les Etats-Unis pris entre deux feux

Partagés entre leur désir de renouer avec la Turquie (finalement entrée sur le champ de bataille syrien aux côtés des rebelles) et la volonté de soutenir l’adversaire kurde de cette dernière dans son combat contre l’Etat islamique, les Etats-Unis peinent à convaincre chacun des deux camps d’agir d’une manière que l’autre pourrait tolérer. Pour Michael O’Hanlon, expert américain des questions de défense et de sécurité nationale, le manque de réalisme dont font preuve les Américains quant à l’avenir d’une Syrie post-Assad freine toute perspective d’accord politique. La stratégie consistant à exiger le départ d’Assad n’est, selon lui, pas compatible avec la réalité du terrain. La solution serait à chercher du côté d’une approche confédérationnelle – similaire à celle qui avait soldé l’issue du conflit en Bosnie. Par ailleurs, la création de deux territoires kurdes distincts (séparés par un secteur arabe) permettrait de limiter le risque d’indépendance d’une entité kurde, et de ménager Ankara.

http://www.liberation.fr/planete/2016/08/31/nous-americains-avons-une-vision-politique-trop-irrealiste-du-futur-de-la-syrie_1475683

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales