Brexit, la constitution à l’épreuve du peuple

La décision de la Haute Cour britannique demandant au gouvernement de consulter le parlement avant d’enclencher l’article 50 pour amorcer le Brexit a été vivement critiquée par les partisans de la sortie de l’UE. Pourtant, cette décision s’appuie sur les fondements du droit constitutionnel britannique. Du point de vue du droit, il ne s’agit pas tant d’une remise en cause d’un référendum consultatif mais d’une reconnaissance de la souveraineté parlementaire nationale.

A lire sur Telos

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales