Les Français et le parti « les Républicains »

42% des Français (+2) estiment qu’aucun mouvement politique n’incarne l’opposition à Emmanuel Macron et au gouvernement. 28% (-7) citent la France Insoumise.

Plus de quatre Français sur dix (42%) estiment qu’aucun mouvement politique n’incarne l’opposition, un score en légère hausse (+2) par rapport à l’enquête Elabe / BFMTV réalisée les 10 et 11 octobre 2017.

Si La France Insoumise reste le premier parti d’opposition à l’exécutif pour 28% des Français, c’est 7 points de moins qu’en octobre.
Plus en retrait, le Front National (14%, +1) devance toujours Les Républicains (8%, stable).
Cités par moins de 5% des Français, le Parti communiste est en légère hausse (4%, +2) et dépasse le Parti socialiste (3%, +1).
L’UDI obtient 1% des citations (+1).

A moins de deux semaines du 1er tour de l’élection du président de « Les Républicains » (10 décembre), les sympathisants de droite considèrent à une courte majorité relative que La France Insoumise est la 1ère force d’opposition à l’exécutif (30%,+2). 29% (+3) attribuent ce rôle au parti Les Républicains. 28% des sympathisants (-5) estiment qu’aucun parti n’incarne l’opposition aujourd’hui.
En revanche, auprès des sympathisants LR uniquement, le parti « Les Républicains » (35%, +5) devance légèrement la France Insoumise (30%, +1). 28% (-1) ne citent aucun parti.
Malgré une forte baisse, La France Insoumise reste le 1er mouvement politique cité par les sympathisants de gauche (50%, -16).
Pour 44% (+3) des sympathisants LREM/MoDem, aucun parti n’incarne l’opposition actuellement. 33% désignent la France Insoumise (-6).
Pour les sympathisants FN, le Front National incarne l’opposition (63%,-3), largement devant les autres forces politiques.

Les « Républicains » : pour une large majorité de Français, le parti n’incarne pas le renouvellement et ne parviendra pas à reconquérir le pouvoir lors des prochaines élections nationales

Trois Français sur quatre jugent que le parti « Les Républicains » n’incarne ni le renouvellement des idées (77%), ni le renouvellement des personnalités (73%).
Et 64% pensent que le parti ne parviendra pas à reconquérir le pouvoir lors des prochaines élections nationales.

Parmi les sympathisants de droite, le diagnostic est très partagé : 54% (et 47% auprès des sympathisants LR) estiment que le parti n’incarne pas le renouvellement des idées et 48% (44% des sympathisants LR) qu’il n’incarne pas le renouvellement des personnalités.
En revanche, 68% (74% des sympathisants LR) pensent qu’il peut reconquérir le pouvoir lors des prochaines élections nationales.

Primaire ouverte : 50% des Français et 54% des sympathisants de droite souhaitent que le prochain candidat de la droite soit désigné par une primaire ouverte

Un Français sur deux est favorable à ce que le prochain candidat de la droite soit désigné par une primaire ouverte, comme lors de la dernière élection présidentielle.

Ce taux atteint 54% auprès des sympathisants de la droite, et 61% parmi les sympathisants LR. Malgré l’élimination de François Fillon au 1er tour de l’élection présidentielle, la désignation par une primaire ouverte reste soutenue , certes par une courte majorité.
A noter que les électeurs de François Fillon sont 51% à approuver ce mode de désignation, 48% sont contre.

Image de Laurent Wauquiez : autoritaire et dynamique, il inquiète les Français

Invités à se prononcer sur neuf qualificatifs, une majorité de Français décrivent Laurent Wauquiez comme « autoritaire » (56%), « dynamique » (53%) et « qui inquiète » (52%).
A l’inverse, moins de 4 Français sur 10 lui attribuent les qualificatifs suivants : « veut vraiment changer les choses » (36%), « sympathique » (34%), « honnête » (32%), « capable de rassembler la droite » (29%), « comprend les gens comme vous » (22%) et « a les qualités nécessaires pour être Président de la République » (21%).

A moins de deux semaines du 1er tour de l’élection à la présidence de « Les Républicains », son image est bien meilleure auprès des sympathisants de la droite qui le décrivent avant tout comme dynamique (73%), sympathique (67%), honnête (63%), voulant vraiment changer les choses (61%) et autoritaire (61%).
En revanche, les sympathisants de droite sont partagés sur sa capacité à rassembler la droite (50%).

Auprès des sympathisants de gauche, des sympathisants LREM/MoDem et des sympathisants FN, « autoritaire » (entre 42% et 74%), « dynamique » (46% à 61%) et « vous inquiète » (51% à 64%) prévalent. Les autres qualificatifs obtiennent des scores inférieurs à 40%.

Télécharger ici : Les Français et le parti « les Républicains » / Sondage Elabe pour BFMTV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales