La politique fiscale d’Emmanuel Macron

45% estiment que la politique de l’exécutif est équilibrée, 40% qu’elle est trop à droite

Invités à se prononcer sur la politique menée par Emmanuel Macron et le gouvernement d’Edouard Philippe, 45% des Français la jugent « équilibrée », 40% estiment qu’elle est « trop à droite », et 14% « trop à gauche ».

Près de 7 électeurs sur 10 de Jean-Luc Mélenchon (68%) et de Benoît Hamon (74%) estiment que la politique de l’exécutif est « trop à droite ». Les électeurs de Marine Le Pen partagent, à une majorité relative, cette opinion (45%).
70% des électeurs de 1er tour d’Emmanuel Macron la jugent « équilibrée », mais 27% estiment qu’elle est « trop à droite ». Auprès des électeurs de François Fillon, une majorité (56%) la juge « équilibrée », mais 29% pensent qu’elle est « trop à gauche ».
A noter qu’auprès des électeurs de 2nd tour d’Emmanuel Macron, 58% la jugent « équilibrée » et plus d’un tiers (36%) « trop à droite ».

Baisse des impôts en 2018 : 81% des Français ne croient pas en cette annonce

Alors que le gouvernement d’Edouard Philippe a annoncé une baisse des impôts pour l’année 2018, seuls 19% des Français pensent que le montant des impôts baissera en 2018, dont 3% « Oui, tout à fait ».
A l’inverse, 81% estiment que le montant ne baissera pas, dont 23% « Non, pas du tout ».

Dans le détail, l’ensemble des catégories de population sociodémographiques et professionnelles partagent majoritairement cette opinion.

D’un point de vue politique, cette baisse annoncée n’apparait pas crédible, pour la majorité de chacun des principaux électorats. C’est auprès des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et François Fillon qu’elle apparait le moins crédible. Les électeurs de 1er tour d’Emmanuel Macron ne sont « que » 38% à croire en cette baisse, 62% ne la jugent pas crédible.

Biens de luxe : 79% des Français approuvent leur surtaxation

Près de 8 Français sur 10 se montrent favorables (dont 44% « Oui, tout à fait ») à la surtaxation des biens de luxe tels que les yachts, jets privés, chevaux de course, voiture de luxe ou lingots d’or. A l’inverse, 20% réfutent cette idée.

L’adhésion à la surtaxatation des biens de luxe est majoritaire auprès de l’ensemble des catégories de population. Les plus âgés se montrent encore plus favorables à cette mesure (87% des personnes âgées de 65 ans et plus), alors que les plus jeunes sont légèrement plus mesurés (72% des 18-24 ans et 73% des 25-34 ans).

L’ensemble des principaux électorats se montrent favorable à la surtaxation, et plus particulièrement les électeurs de 1er tour de Benoît Hamon (90%), de Jean-Luc Mélenchon (89%), d’Emmanuel Macron (84%) et de Marine Le Pen (75%). S’ils apparaissent plus mesurés sur la question, les électeurs de François Fillon sont tout de même 67% à approuver cette idée.

Télécharger ici : La politique fiscale / Sondage ELABE pour Les Echos, Radio Classique

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales