Intentions de vote – Election présidentielle 2017

Emmanuel Macron conserve l’avantage mais l’écart se resserre avec Marine Le Pen : il est crédité de 59% (-5*) des intentions de vote contre 41% (+5*) pour la candidat du front national.

A cinq jours du second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron est crédité de 59% des intentions de vote exprimées contre 41% pour Marine Le Pen. Le candidat d’ « En Marche » est en baisse de 5 points par rapport à l’enquête réalisée le 24 avril – au lendemain du 1er tour.

Il faut toutefois noter que 18% des personnes interrogées et se disant certaines ou quasi-certaines d’aller voter n’expriment aucun choix à ce stade de la campagne de second tour. Dans le détail, la propension à n’exprimer aucune intention de vote atteint des niveaux significatifs dans toutes les catégories sociodémographiques et professionnelles. D’un point de vue politique, elle atteint jusqu’à 33% (+2) chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 25% chez ceux de Nicolas Dupont-Aignan, 24% (+1) chez ceux de François Fillon et 16% (-3) chez ceux de Benoît Hamon.

Cette indécision plus prononcée qu’il y a une semaine auprès des électeurs des principaux candidats éliminés au premier tour contribue, en partie, au resserrement du rapport de forces entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. S’ajoute à cela de meilleurs reports en faveur de la candidate du Front national. Ce sont ainsi 23% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon le 23 avril qui expriment désormais une intention de vote en sa faveur, en hausse de 7 points en une semaine (contre 44% pour Emmanuel Macron, en baisse de 9 points). Cette tendance se vérifie auprès des électeurs de François Fillon : 46% (-3) voteraient pour Emmanuel Macron contre 30% (+2) pour Marine Le Pen.

Notons enfin que 53% des électeurs de Nicolas Dupont-Aignan expriment leur intention de voter pour Marine Le Pen avec qui il a fait alliance, 22% lui préférant Emmanuel Macron et 25% n’exprimant aucune intention de vote.

Duels d’image : Emmanuel Macron l’emporte sur la présidentialité et la capacité à avoir une majorité à l’Assemblée nationale. Marine Le Pen l’emporte sur la volonté de vraiment changer les choses.

Emmanuel Macron l’emporte face à Marine Le Pen sur six des sept traits d’image testés, mais est en baisse sur l’ensemble d’entre eux par rapport à l’enquête réalisée le 24 avril (entre -2 et -6 points selon l’item). 66% (-2) des personnes interrogées considèrent ainsi qu’il est le plus capable d’avoir une majorité à l’Assemblée nationale, contre 25% (+2) pour Marine Le Pen. De même, 54% (-5) considèrent qu’il est celui qui a le plus les qualités nécessaires pour être Président, contre 36% (+4) pour la candidate du Front national.

Les résultats s’avèrent également favorables pour le candidat d’ « En marche » mais en baisse sur une semaine concernant l’honnêteté (53%, -5), le projet (52%, -6) et la proximité aux idées et aux valeurs (51%, -5).

Le rapport de forces est beaucoup plus serré en ce qui concerne la proximité : 45% (-6) pour Emmanuel Macron contre 44% (+5) pour Marine Le Pen.

Enfin, Emmanuel Macron est devancé sur la volonté de vraiment changer les choses avec 41% (-4) contre 50% pour Marine Le Pen (+3).

 

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales