Intentions de vote – Election présidentielle 2017

A 10 jours du scrutin, l’écart entre les quatre principaux candidats se resserre : Emmanuel Macron (23,5%) devance légèrement Marine Le Pen (22,5%), suivis de François Fillon (20%) et Jean-Luc Mélenchon (18,5%).

A 10 jours du premier tour, Emmanuel Macron obtient 23,5% des intentions de vote exprimées, légèrement devant Marine Le Pen à 22,5%. François Fillon obtient quant à lui 20%, talonné par Jean-Luc Mélenchon à 18,5% des intentions de vote exprimées par les personnes interrogées par Elabe pour Les Echos et Radio Classique.

Le candidat d’ « En Marche! » semble enrayer sa baisse entamée il y a 3 semaines (après un plus haut le 21 mars, à 26%), alors que la candidate du Front national enregistre une nouvelle baisse : Marine Le Pen a perdu 5,5 points depuis le 20 février (28%).

François Fillon est en légère hausse à 20% des intentions de vote exprimées et poursuit sa progression entamée il y a 3 semaines. Il atteint son plus haut niveau depuis un mois et demi.

Jean-Luc Mélenchon poursuit sa hausse entamée il y a plus d’un mois : il est crédité de 18,5% des intentions de vote exprimées, en hausse de 1,5 points par rapport au 5 avril, et obtient son meilleur score depuis le début de la campagne.

Benoît Hamon recueille 9% des intentions de vote exprimées, son niveau le plus bas depuis le début de la campagne, 8 points en-dessous de son plus haut niveau enregistré à la sortie de la primaire de la Belle Alliance Populaire (mesure du 31 janvier, 17%).

Enfin, à des niveaux moins élevés, Nicolas Dupont-Aignan est à 3%, suivi de Philippe Poutou à 2%. Viennent ensuite Jean Lassalle (0,5%), Nathalie Arthaud (0,5%), François Asselineau (0,5%), et enfin Jacques Cheminade qui est crédité d’un score inférieur à 0,5%.

Dans le détail, la hausse de Jean-Luc Mélenchon s’explique par le fait qu’il recueille désormais 29% des intentions de vote exprimées par les anciens électeurs de François Hollande au 1er tour de la présidentielle de 2012, seuls 20% choisissent Benoît Hamon.

François Fillon, en hausse d’un point auprès de l’ensemble des personnes exprimant une intention de vote, progresse de 3 points auprès des retraités (37%).

(*) Evolutions par rapport à l’enquête Elabe pour BFMTV et L’Express réalisée les 9 et 10 avril 2017.

Au second tour, six hypothèses testées : Emmanuel Macron en tête s’il atteint le second tour quel que soit son adversaire.

Conséquence du resserrement des écarts dans les intentions de vote pour le premier tour de scrutin, les hypothèses de second tour sont au nombre de six. Si l’incertitude est très forte quant à l’offre de second tour, quelques enseignements peuvent être tirés de ces multiples hypothèses :

-Le taux de personnes ne souhaitant pas exprimer d’intentions de vote est très élevé dans chacune des hypothèses (19% à 35% selon la configuration). Par conséquent, les rapports de force observés sont susceptibles de fortes évolutions dans les semaines à venir, selon l’issue du 1er tour.

-Quel que soit son adversaire, si Emmanuel Macron atteint le second tour, il serait en tête des intentions de vote exprimées. A noter qu’en cas de duel avec Jean-Luc Mélenchon, l’écart serait cependant plus faible que face à François Fillon et Marine Le Pen.

-Quel que soit son adversaire, si Marine Le Pen atteint le second tour, elle serait systématiquement battue.

-S’il atteint le second tour, François Fillon serait en tête des intentions de vote exprimées de second tour uniquement en cas de confrontation avec Marine Le Pen.

-Au second tour, Jean-Luc Mélenchon serait en tête des intentions de vote exprimées face à Marine Le Pen et François Fillon mais il serait battu par Emmanuel Macron.

(*) Evolutions par rapport à l’enquête Elabe pour BFMTV et L’Express réalisée les 9 et 10 avril 2017.

Télécharger ici : Intentions de vote présidentielles – Vague 8 / Sondage ELABE pour LES ECHOS et RADIO CLASSIQUE

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales