François Fillon

François Fillon pâtit d’une image dégradée mais elle se stabilise par rapport à il y a un mois.

Invités à se prononcer sur huit qualificatifs à propos de François Fillon, le dynamisme (44%) et la volonté de vraiment changer les choses (42%) lui sont les qualités les plus attribuées mais aucune ne dépasse la barre symbolique des 50% (lors de l’enquête des 14/15 février 2017 portant également sur Marine Le Pen et Emmanuel Macron, tous deux dépassaient ce seuil pour au moins deux qualificatifs).

Moins de quatre Français sur dix estiment qu’il a les « qualités nécessaires pour être Président de la République » (36%) et seulement 30% qu’il est « capable de rassembler la droite » et « sympathique ».

Enfin, la proximité (« comprend les gens comme vous »), l’honnêteté et  la sincérité (« dit la vérité aux Français ») sont les qualificatifs les moins attribués avec des scores très faibles : respectivement 23%, 20% et 16%.

Par rapport à l’enquête Elabe/BFMTV réalisée quelques jours (30/31 janvier) après les premières révélations du Canard Enchaîné (24 janvier), ces scores confirment une nette dégradation de l’image de François Fillon : à titre d’exemple, les plus fortes baisses en un mois et demi se font au détriment de sa capacité à rassembler sa famille politique (-24 points), sa présidentialité (-12 points) et son honnêteté (-12 points).

En se référant à une seconde enquête Elabe/BFMTV réalisée il y a un mois (14/15 février), qui révélait déjà une forte dégradation de son image, celle-ci ne se dégrade plus et est dorénavant relativement stable. Le candidat des Républicains reprend même quelques couleurs sur son dynamisme (+6 points par rapport à il y a un mois, à 44%) et sa volonté de changement (+ 3 points, à 42%), sans doute en raison de la réaffirmation d’un programme que le candidat lui-même qualifie de « radical ».

D’un point de vue politique, les relatives améliorations de son image (dynamisme et changement) sont à mettre au crédit des sympathisants LR, auprès de qui François Fillon gagne quelques points et bénéficie globalement d’une meilleure image (tous les qualificatifs au-dessus de 50% d’attribution). Auprès de ce segment politique, il est également en légère hausse sur l’« honnêteté ».

Pour 29% des Français, c’est Emmanuel Macron qui a le meilleur programme pour la France, suivi de Marine Le Pen (22%) et François Fillon (18%).

Parmi une sélection des cinq principaux candidats, 29% choisissent Emmanuel Macron pour désigner celui qui a le meilleur programme pour la France. Marine Le Pen (22%) et François Fillon (18%) sont respectivement deuxième et troisième, alors que Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon sont respectivement cités par 15% et 13% des Français.

Alors qu’Emmanuel Macron obtient ses meilleurs scores chez les catégories sociales moyennes et supérieures (36% et 42%), Marine Le Pen est quant à elle en tête auprès des catégories populaires (34%) et notamment chez les ouvriers (42%). Bien que troisième auprès de l’ensemble des Français, François Fillon s’impose parmi les retraités (33%).

Auprès des sympathisants de gauche, Emmanuel Macron (42%) devance Benoît Hamon (31%) et Jean-Luc Mélenchon (22%). Le candidat d’ « En Marche! » est également en tête auprès des sympathisants socialistes : 44%, devant Benoît Hamon (37%).

Parmi les sympathisants de la droite et du centre, François Fillon (58%) devance largement Emmanuel Macron (24%), et ce notamment auprès des sympathisants LR et UDI (respectivement 70% et 72% pour François Fillon et 17% et 24% pour Emmanuel Macron). En revanche les sympathisants MoDem font majoritairement le choix du programme d’Emmanuel Macron (62%).

La quasi-totalité des sympathisants FN (95%) choisissent Marine Le Pen comme ayant le meilleur programme pour la France.

Enfin, les Français déclarant ne pas avoir de préférence partisane se portent majoritairement sur Emmanuel Macron (33%) puis Marine Le Pen (21%) et Jean-Luc Mélenchon (17%).

Télécharger ici : Les Français et François Fillon / Sondage ELABE pour BFM TV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales