Les Français et la contestation contre la loi travail / Sondage ELABE pour BFMTV

Près de sept Français sur dix (69%) sont favorables au retrait du projet de loi travail pour éviter un blocage du pays.

Plus précisément, 47% d’entre eux déclarent être « tout à fait » favorables à ce retrait et 22% y être « plutôt » favorables. A l’inverse, ils sont 31% à se déclarer « pas vraiment » favorables (17%) ou « pas du tout » favorables (14%).

Dans le détail, une majorité des sympathisants de gauche (65%), mais également de la droite et du centre (54%) sont favorables à un tel retrait. Toutefois, à gauche, de fortes disparités se font jour : si les sympathisants du Front de Gauche sont très majoritairement favorables au retrait du projet de loi (86%), une courte majorité des sympathisants socialises déclarent y être défavorables (54%). Les sympathisants du Front National (77%) et les personnes ne déclarant pas de préférence partisane (80%) y sont, quant à eux, très majoritairement favorables.

 Près de six Français sur dix (59%) désignent François Hollande et Manuel Valls comme principaux responsables des tensions sociales actuelles.

A l’inverse, les organisations syndicales comme la CGT qui refusent tout compromis et demandent le retrait du projet de loi sont désignées principaux responsables des tensions actuelles par quatre Français sur dix (40%).

A gauche, seuls les sympathisants socialistes désignent majoritairement les organisations syndicales comme principaux responsables (61%), alors que les sympathisants du Front de Gauche (78%) et EELV (71%) désignent, au contraire, le couple exécutif. A droite et au centre, les sympathisants des différentes sensibilités s’accordent pour désigner majoritairement les organisations syndicales comme responsables des tensions (de 54% pour les sympathisants du MoDem à 77% pour ceux de l’UDI). Enfin, 71% des sympathisants du Front National et des personnes ne déclarant aucune préférence partisane désignent le président de la République et le Premier ministre responsables.

 Une très courte majorité de Français (52%) n’approuvent pas les actions menées pour s’opposer au projet de loi travail.

Dans le détail, 29% des répondants « n’approuve pas du tout » et 23% « n’approuve pas vraiment », quand 48% d’entre eux « approuve plutôt » (22%) ou « tout à fait » (26%).

Encore une fois, les sympathisants socialistes s’opposent au reste des sympathisants de gauche sur cette question : « seuls » 34% d’entre eux approuvent ces actions quand ils sont 78% chez les sympathisants du Front de Gauche à faire de même et 66% chez les sympathisants EELV. Enfin, trois quarts des sympathisants de la droite et du centre déclarent ne pas approuver ces actions (75%), alors que les sympathisants du Front National les approuvent à hauteur de 62%.

Télécharger ici : Les Français et la contestation contre la loi travail / Sondage ELABE pour BFMTV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales