L’Observatoire politique Janvier 2016 / ELABE pour Les Echos et Radio Classique

L'Observatoire Politique

Forte baisse de la cote de confiance de François Hollande (26%, -7 points).

Avec seulement 26% des personnes interrogées par Elabe pour Les Echos et Radio Classique déclarant lui faire confiance pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays, le Président de la République perd en janvier 7 des 9 points gagnés en décembre. La proportion de répondants ne faisant pas confiance au chef de l’Etat augmente par conséquent sensiblement, passant de 63% à 71% (+8 points).

 Le regain de confiance dont avait bénéficié François Hollande en décembre suite aux attentats du 13 novembre dans l’agglomération parisienne, lequel avait atteint son plus haut niveau depuis mars 2013, s’estompe donc rapidement dans un contexte marqué par le débat sur la déchéance de nationalité et l’absence persistante de résultats sur le plan économique et social. De toute évidence, « l’état d’urgence économique et social » décrété par le Président de la République lors de ses vœux du 31 décembre et les nouvelles mesures annoncées pour dynamiser la création d’emploi en France ne profitent pas au chef de l’Etat.

La baisse enregistrée pour François Hollande s’avère quasi générale et concerne toutes les catégories de population, à l’exception des jeunes âgés de 18 à 24 ans (35% de confiance, inchangé sur un mois). Il perd notamment 10 points chez les cadres et les professions intellectuelles supérieures (33%), 8 points chez les ouvriers (20%) et autant chez les retraités (26%). La cote de confiance du chef de l’Etat reste toutefois majoritairement positive auprès des sympathisants de gauche (62%, -6) et atteint son meilleur score chez ceux du Parti socialiste (78%, -4). Elle reste stable mais à un très bas niveau chez les sympathisants de la droite et du centre (12%), son plus mauvais score étant enregistré parmi les sympathisants du Front national (2%, -10 points).

François Hollande entraîne Manuel Valls dans son sillage. Le Premier ministre perd ainsi 4 des 5 points gagnés en décembre, « seuls » 32% des personnes interrogées déclarant lui faire confiance pour affronter efficacement les problèmes qui se posent au pays. Manuel Valls est désormais à 2 points de son plus mauvais score enregistré depuis sa nomination à Matignon (30% en octobre 2015). De plus, il enregistre pour la première fois depuis avril 2014 une cote de confiance inférieure à celle de François Hollande auprès des sympathisants de gauche (60% contre 62% pour le chef de l’Etat). Toutefois, contrairement au Président de la République, Manuel Valls bénéficie d’un socle de soutiens non négligeable et d’ailleurs en légère progression à droite : 26% des sympathisants de la droite et du centre lui accordent leur confiance, en hausse de 2 points sur un mois.

Xavier Bertrand (32%, +10), Laurent Wauquiez (25%, +6) et Emmanuel Macron (43%, +5) enregistrent les plus fortes progressions du mois dans le classement des personnalités. Nicolas Sarkozy décroche chez les sympathisants de la droite et du centre.

 Alain Juppé conserve la première place du classement avec 51% (-2) des personnes interrogées déclarant avoir une image positive du Maire de Bordeaux. Comme en décembre, il est la seule personnalité à franchir le seuil symbolique des 50% de bonnes opinions. Emmanuel Macron arrive en deuxième position du classement avec 43% d’image positive et enregistre la troisième plus forte progression du mois (+5). Il devance de cinq points François Bayrou, crédité de 38% (+1) d’image positive.

Xavier Bertrand, tout juste élu Président du Conseil régional de la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais Picardie enregistre la plus forte progression du mois : avec 32% des personnes interrogées déclarant en avoir une image positive, il gagne 10 points par rapport à décembre. Cette hausse se vérifie toutes familles politiques confondues : +16 points à gauche (26%), +11 points à droite (58%) et même +5 points parmi les sympathisants du Front national (18%). Portés par leurs succès aux élections régionales, Laurent Wauquiez (25%, +6) et Valérie Pécresse (25%,+3) bénéficient eux aussi d’une embellie. A l’inverse, Claude Bartolone décroche : seuls 18% des répondants affirment avoir une image positive du Président de l’Assemblée nationale, il enregistre la plus forte baisse du mois (-5 points).

Nicolas Sarkozy ne profite pas des succès de son camp aux élections régionales : avec 24% d’image positive, il perd 4 points par rapport à décembre et recule à la 19ème place du classement général. Fait préoccupant pour l’ancien chef de l’Etat, son image décroche auprès des sympathisants de la droite et du centre, en baisse de 15 points sur un mois (46%) : du jamais vu pour l’ancien chef de l’Etat. Il perd jusqu’à 17 points chez les sympathisants LR (65%). Pour la première fois depuis sa défaite à l’élection présidentielle de 2012, la proportion de sympathisants de la droite et du centre ayant une image positive de Nicolas Sarkozy s’avère inférieure à ceux en ayant une image négative (respectivement 46% contre 53%) et passe sous la barre des 50%. Il émarge désormais à la 9ème place du classement des personnalités auprès des sympathisants de la droite et du centre, à la tête duquel Alain Juppé se maintient tout en pâtissant lui aussi d’une baisse (73%, -5 // 71% chez les sympathisants LR, -8).

Notons enfin que Emmanuel Macron (pour rappel : deuxième du classement général) est désormais la deuxième personnalité politique la plus appréciée des sympathisants de la droite et du centre auprès desquels il gagne 5 points en janvier (63%). Son image s’avère plus contrastée à gauche avec 48% de réponses positives, en hausse toutefois de 4 points par rapport à décembre (et même +7 points en deux mois). Le Ministre de l’Economie aborde l’année 2016 porté par des vents favorables, sans doute favorisés par un contexte marqué par une forte appétence des Français pour un renouvellement de la classe politique française.

Télécharger ici : L’Observatoire politique Janvier 2016 / ELABE pour Les Echos et Radio Classique

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales