Observatoire Politique – Septembre 2017

La cote de confiance d’Emmanuel Macron est de nouveau en baisse (37%, -3), tout comme celle du Premier ministre (32%, -5).

Quatre mois après son élection à la Présidence de la République et moins d’une semaine après la présentation des ordonnances relatives à la réforme du droit du travail, Emmanuel Macron recueille la confiance de 37% des Français interrogés par Elabe pour Les Echos et Radio Classique, pour affronter efficacement les problèmes qui se posent au pays. Ce score est en baisse de 3 points par rapport à la précédente mesure les 1er et 2 août. A l’inverse, 58% (+3 points) déclarent ne pas lui faire confiance, dont 26% (+5) « pas du tout confiance ».

Emmanuel Macron enregistre donc une nouvelle baisse de sa cote de confiance, après avoir chuté de 5 points le mois dernier (soit 8 points en deux mois).

Le Premier ministre Edouard Philippe obtient 32% de confiance, un score en baisse de 5 points par rapport au mois dernier. En deux mois, il voit donc sa cote de confiance baisser de 11 points. 57% déclarent ne pas lui faire confiance, un score en hausse de 6 points.

Dans le détail, la confiance accordée à Emmanuel Macron baisse auprès de la plupart des catégories de population : à titre d’exemple, c’est auprès des cadres (45%, -12), public qui lui était pourtant le plus favorable, qu’il enregistre sa plus forte baisse. Il est également en baisse de 6 points, à 32%, auprès des ouvriers. A l’inverse, sa cote de confiance progresse de 8 points à 44% auprès des plus jeunes (18-24 ans), après une forte baisse le mois dernier.

D’un point de vue politique, sa cote de confiance est en baisse de 5 points auprès de ses propres électeurs de 1er tour (86%, -5) et des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (22%, -5). A l’inverse, il progresse de 2 points parmi les électeurs de François Fillon (42%), et de 7 points (17%) auprès des électeurs de Marine Le Pen, après avoir baissé de 10 points le mois dernier.

Le Premier ministre enregistre lui aussi des baisses auprès des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (18%, -7) et d’Emmanuel Macron (77%, -3). En revanche, il est en légère hausse auprès des électeurs de François Fillon (47%, +1) et Marine Le Pen (16%, +2).

Image des personnalités : Nicolas Hulot occupe toujours la première place (47%, -3). Il devance Alain Juppé, à 38% d’image positive (-4).

Avec 47% (-3) d’image positive, Nicolas Hulot garde la première place du classement des personnalités et devance Alain Juppé (38%, -4). Jean-Yves Le Drian est toujours troisième avec 34% d’image positive (-2), suivi par Jean-Luc Mélenchon (31%, -4). Xavier Bertrand conserve la 5ème position mais chute de 6 points ce mois-ci, à 27%.

A noter qu’Anne Hidalgo et Bruno Le Maire sont les personnalités qui subissent les plus fortes baisses : 23% d’image positive chacun, en baisse de 7 points.

Les deux derniers Présidents de la République sont testés ce mois-ci :

-Nicolas Sarkozy prend la 6ème position, avec 26% d’image positive. En décembre 2016, au lendemain de sa défaite à la primaire de la droite et du centre, il obtenait 24%.

-François Hollande obtient 18%, et se place en 16ème position.

Auprès des sympathisants de gauche, Jean-Luc Mélenchon conserve la première place (68%, stable), juste devant Nicolas Hulot (66%, stable). Benoît Hamon garde la troisième position (52%, -2). En quatrième position, Anne Hidalgo chute de 10 points ce mois-ci. A noter que la plupart des ministres sont en baisse significative : Jean-Yves Le Drian (33%, -9), Gérard Collomb (25%, -6), Bruno Le Maire (15%, -6), Gérald Darmanin (8%, -7) et Jean-Michel Blanquer (8%, -5).

Auprès des sympathisants de « La République En Marche ! » et du MoDem, Nicolas Hulot garde la première place à 75% d’image positive (stable). Il devance Jean-Yves Le Drian (62%, stable) et Alain Juppé (62%, -5). Bruno Le Maire perd la 4ème place, après une baisse de 10 points, à 52% d’image positive. Jean-Michel Blanquer enregistre la plus forte hausse (+10), à 36%. A noter que de nombreuses personnalités sont en baisse, et plus particulièrement Richard Ferrand qui chute de 17 points, à 22% d’image positive.

Auprès des sympathisants de la droite, Nicolas Sarkozy prend la première place (testé pour la première fois depuis décembre 2016), à 69% d’image positive. Alain Juppé (66%, +3) et François Baroin (66%, +5) sont tous deux en deuxième position (66%, +3). Xavier Bertrand est en forte baisse et perd 8 points (56%). Alors qu’il vient d’annoncer sa candidature à la présidence de Les Républicains, Laurent Wauquiez perd 7 points, à 48%. Ce dernier obtient 53% d’image positive auprès des seuls sympathisants « Les Républicains », en baisse de 6 points après une forte hausse le mois dernier.

Auprès des sympathisants du Front National, Marine Le Pen occupe toujours la première position (91%) et reprend 9 points après une forte baisse le mois dernier. Elle devance Florian Philippot (51%), lui aussi en hausse (+12).

Télécharger ici : Observatoire politique – Septembre 2017 / Sondage ELABE pour Les Echos et Radio Classique

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales