Les Français et les fêtes de fin d’année

L’inquiétude vis-à-vis de la propagation du virus progresse légèrement en un mois (64%, +4)

64% (+4 par rapport au 17 novembre) des Français se disent inquiets de la propagation du Covid-19 en France, dont 49% (+1) plutôt inquiets et 15% (+3) très inquiets. A l’inverse, 36% (-4) ne sont pas inquiets, dont 28% (-4) pas vraiment inquiets et 8% (=) pas du tout inquiets.

En 1 mois, l’inquiétude augmente dans la plupart des catégories de population – et notamment chez les 35-49 ans (62%, +14) – sauf chez les 65 ans et plus où elle recule (68%, -8). Si les seniors demeurent plus inquiets que les plus jeunes (58% des moins de 35 ans sont inquiets), l’écart entre les générations se réduit.

Repas de Noël : 4 Français sur 10 seront plus de 6 à table

41% des Français envisagent de se retrouver à 6 personnes ou moins à table pour le(s) repas de noël, et 40% à plus de 6 personnes. 11% déclarent ne pas encore savoir et 8% ne pas fêter Noël.

Ainsi, les Français envisagent de fêter noël à 7 personnes en moyenne, dont 6 adultes/adolescents et 1 enfant.

Concernant la soirée du Nouvel An, 42% des Français seront 6 personnes ou moins pour basculer dans la nouvelle année, et 17% plus de 6 personnes. 26% ne savent pas encore, et 15% ne comptent pas fêter le Nouvel An.

Les Français envisagent de fêter le Nouvel An à 6 personnes en moyenne, dont 5 adultes/adolescents et 1 enfant.

Les moins de 50 ans seront plus nombreux à être plus de 6 personnes à table à Noël (41%-44%) que les 50 ans et plus (34%-38%).

La même question avait été posée il y a un an, dans notre enquête ELABE/BFMTV du 9 décembre 2020, sur le périmètre des adultes et adolescents uniquement. La proportion de Français qui envisagent d’être à plus de 6 adultes/adolescents est plus élevée en 2021 qu’en 2020 pour le(s) repas de Noël (de 19% à 30%, soit +11) et dans une moindre mesure pour la soirée du Nouvel An (13%, +3).

1 Français sur 4 a l’intention de se faire tester avant de retrouver ses proches pour les fêtes de fin d’année, c’est un peu plus qu’en 2020 à la même période

24% des Français déclarent qu’ils ont l’intention de se faire tester pour la Covid-19 (antigénique, PCR ou autotest) avant de retrouver leurs proches (famille et/ou amis) pour les fêtes de fin d’année, dont 15% probablement et 9% certainement. A l’inverse, 59% ne se feront pas tester, dont 30% probablement pas et 29% certainement pas.

17% déclarent qu’ils ne vont pas retrouver d’autres personnes en dehors de leur foyer pour les fêtes de fin d’année.

Si les personnes qui ont l’intention de se faire tester sont minoritaires, ils sont légèrement plus nombreux qu’il y a 1 an (20% au 9 décembre 2020).

Dans le détail, les plus jeunes ont davantage l’intention de se faire tester (37% 18-24 ans, 34% 25-34 ans) que leurs ainés (27% 35-49 ans, 18% 50-64 ans et 16% des 65 ans et plus) ; et les habitants des grandes des grandes agglomérations (28%-30%) par rapport aux petites agglomérations et communes rurales (17%-19%).

1 Français sur 5 refuse de passer les fêtes de fin d’année avec une personne non-vaccinée

S’ils devaient passer les fêtes de fin d’année avec un proche non vacciné, 29% des Français déclarent qu’ils seraient gênés et prendraient davantage de précautions, 20% refuseraient même de passer les fêtes en sa compagnie. A l’inverse, 36% déclarent que cela ne leur poserait aucun problème.

Les Français seraient moins exigeants avec un proche non testé : 22% seraient gênés et prendraient plus de précautions, 12% ne passeraient pas les fêtes en sa compagnie, et 50% passeraient les fêtes avec lui sans problème.

14% déclarent qu’ils ne vont pas retrouver d’autres personnes en dehors de leur foyer pour les fêtes de fin d’année.

Les 65 ans et plus se montreraient les plus intransigeants, 30% d’entre eux refuseraient de passer les fêtes de fin d’années avec un proche non vacciné, et 19% non testé.

Pas de bise pour 4 Français sur 10

Pour les fêtes de fin d’année, 38% des Français déclarent qu’ils ne feront la bise à aucun de leurs proches, 34% que cela dépendra des personnes (âge, comorbidités), et 21% qu’ils feront la bise à tous leurs proches. Enfin, 7% disent qu’ils ne faisaient jamais la bise, même avant la covid-19.

Les populations les plus réticentes à faire la bise à leurs proches lors de fêtes de fin d’année sont les 65 ans et plus (50% non, à personne), les femmes (43%) et, de manière générale, les personnes inquiètes par la propagation du virus (45%).

Vaccination des enfants de 5 à 11 ans : des Français divisés, des parents opposés

51% des Français sont favorables à la vaccination contre la Covid-19 des enfants âgés de 5 à 11 ans, dont 34% assez favorables et 17% très favorables. A l’inverse, 48% sont opposés, dont 27% très opposés et 21% assez opposés.

Les parents d’enfants âgés de 5 à 11 ans sont opposés à la vaccination à 68%, dont 47% très opposés.

Politiquement, les électeurs d’Emmanuel Macron (77% favorables), de Benoît Hamon (65%) et de François Fillon (58%) sont majoritairement favorables à la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans. A l’inverse, les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (60% opposés) et de Marine Le Pen (56%) sont en majorité opposés.

La confiance envers l’exécutif pour lutter efficacement contre l’épidémie est stable à 44%

44% (stable par rapport au 17 novembre) des Français déclarent faire confiance à Emmanuel Macron et au gouvernement de Jean Castex pour lutter efficacement contre l’épidémie de la Covid-19, dont 9% (stable) tout à fait et 35% (stable) plutôt confiance. A l’inverse, 55% (stable) des Français ne leur font pas confiance, dont 30% (+2) pas vraiment et 25% (-2) pas du tout confiance.

A un niveau élevé le mois dernier, la confiance en l’exécutif se renforce auprès des électeurs d’Emmanuel Macron du 1er tour de 2017 (83%, +7). A l’inverse, elle recule chez les électeurs de François Fillon qui sont maintenant partagés (48%, -11). Elle demeure à un faible niveau chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (32%, +6) et de Marine Le Pen (25%, -3).

Télécharger le rapport : Les Français et les fêtes de fin d’année

Crédits photo : Flickr / Foto_ROU