Travailler moins pour réfléchir mieux

Selon une étude publiée par des chercheurs de l’Institut d’économie appliquée de Melbourne, travailler plus de 25 heures hebdomadaires à l’âge de 40 ans affecterait sensiblement le développement cognitif. L’étude – réalisée sur 6000 travailleurs – révèle que si le travail stimule l’activité cérébrale et aide à maintenir les fonctions cognitives chez les plus âgés, la plupart des individus de 40 ans sont moins à l’aise avec les tests de mémoire, la reconnaissance des formes et les exercices d’agilité mentale, pour des raisons de stress et de fatigue. La vraie difficulté soulevée par cette étude, c’est que travailler moins de 25 heures par semaine entraînerait des conséquences similaires…

http://www.bbc.com/capital/story/20160714-is-full-time-work-bad-for-our-brains

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales