Panne sèche du Made in France ?

L’entreprise privilégie la réduction des coûts au geste militant du « made in France », alors que seuls 12 % des acheteurs déclarent qu’acheter français est trop cher. En revanche les directions s’intéressent aux produits « verts » dans l’optique de réaliser des économies énergétiques.


http://www.lesechos.fr/journal20160104/lec2_industrie_et_services/021575449556-les-entreprises-continuent-de-bouder-le-made-in-france-1189021.php

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales