Le numérique est-il le fossoyeur de l’emploi ?

En dépit de certaines prévisions alarmistes qui affirment qu’un emploi sur deux présenterait un risque élevé d’être automatisé dans les vingt prochaines années, seuls 15 % de salariés français seraient en réalité susceptibles d’être remplacés par un robot. La confusion vient notamment de ce que ces études raisonnent en termes de métiers et non de tâches. Par ailleurs, plusieurs incertitudes relatives au degré de robotisation et à la création d’emploi relativisent l’ampleur phénomène. En attendant d’y voir plus clair, tâchons de nous raccrocher à l’exemple allemand : son industrie automobile, pourtant l’une des plus robotisées au monde, emploie 100 000 salariés de plus qu’il y a vingt ans.

http://www.strategie.gouv.fr/publications/leffet-de-lautomatisation-lemploi-quon-sait-quon-ignore

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales