Les Français et l’organisation d’une primaire à gauche / Sondage ELABE pour BFMTV

Près de sept Français interrogés sur dix (69%) se prononcent en faveur d’une primaire à gauche.

Plus précisément, 25% des répondants se disent « tout à fait favorable » et 44% « plutôt favorable » à l’organisation d’une primaire pour désigner le candidat de la gauche et des écologistes à la prochaine élection présidentielle. À l’inverse, 30% se disent opposés à cette perspective, dont 19% « plutôt opposé » et 11% « tout à fait opposé ». Ce rapport de force n’a pas évolué depuis l’enquête réalisée en partenariat avec BFM TV les 12 et 13 janvier 2016.

Plus précisément, 79% des sympathisants de gauche (+1) et 75% des sympathisants de la droite et du centre (-3) se disent favorables à l’organisation d’une primaire de la gauche et des écologises. Au sein de la gauche ce sont les sympathisants PS qui se montrent les plus favorables (81%, inchangé depuis janvier), l’adhésion à ce projet progressant sensiblement au Front de Gauche (75%, +5).

Si 46% de l’ensemble des sondés estiment qu’Emmanuel Macron serait un bon candidat pour la gauche, devant Nicolas Hulot (44%) et Manuel Valls (42%), les sympathisants de gauche plébiscitent avant tout Martine Aubry (71%).

Invités à préciser si chaque personnalité proposée serait un bon ou un mauvais candidat de la gauche et des écologistes à l’élection présidentielle, 71% des sympathisants de gauche désignent Martine Aubry comme « bon candidat ». Suivent ensuite Nicolas Hulot (58%), Manuel Valls (56%) et Jean-Luc Mélenchon (53%). Un sympathisant de la gauche sur deux désigne Emmanuel Macron et Arnaud Montebourg comme « bon candidat » (tous deux à 50%). François Hollande (47%) arrive avant dernier du classement, devant Cécile Duflot (32%).

Martine Aubry arrive également en tête du classement auprès des sympathisants socialistes (73%), juste devant Manuel Valls (70%). François Hollande arrive en troisième position, avec 61% de sympathisants socialistes déclarant qu’il serait un « bon candidat », devant Emmanuel Macron (60%) et Nicolas Hulot (52%). Enfin, Arnaud Montebourg (53%), Jean-Luc Mélenchon (67%) et Cécile Duflot (74%) sont tous trois désignés comme « mauvais candidat »  par une majorité de sympathisants socialistes.

Pour 63% des Français interrogés, Français Hollande sera candidat à la prochaine élection présidentielle.

Dans le détail, 17% des Français interrogés estiment que François Hollande sera « certainement » candidat et 46% « probablement ». A l’inverse, il ne le sera pas pour 37% des répondants, dont 12% estiment qu’il ne le sera « certainement pas » et 25% « probablement pas ». Cette conviction majoritaire se vérifie à gauche (68%) et plus particulièrement chez les sympathisants socialistes (68%). Notons toutefois que 30% de ces derniers pronostiquent l’absence de François Hollande en 2017.

Télécharger ici : Les Français et l’organisation d’une primaire à gauche / Sondage ELABE pour BFMTV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales