Les élections législatives

Au national, La République En Marche et le MoDem sont crédités de 33% des intentions de vote, largement devant Les Républicains (20%) et le Front National (19%).

A deux semaines et demi du premier tour des élections législatives, le rapport de forces national apparaît largement en faveur de La République en Marche et du MoDem, l’alliance étant créditée de 33% des intentions de vote exprimées. A ce stade de la campagne, elle devance assez largement les autres forces politiques : Les Républicains sont crédités de 20% et le Front National de 19%.

En quatrième position, la France Insoumise obtient 12% des intentions de vote exprimées et devance nettement le Parti Socialiste et le PRG crédités de seulement 6,5%. Les autres forces politiques obtiennent moins de 3% des intentions de vote exprimées : EELV est crédité de 2,5%, devant le Parti Communiste (2%), Debout La France (1,5%) et LO/NPA (0,5%).

A ce stade de la campagne, 51% des personnes inscrites sur les listes électorales déclarent être tout à fait certaines d’aller voter au 1er tour des élections législatives. La mobilisation semble plus importante chez les personnes âgées de 50 à 64 ans (60%) et plus de 65 ans (61%), alors qu’elle est inférieure à 50% chez les autres classes d’âge (et même 35% chez les 18-24 ans). De même, les retraités (61%) et les catégories sociales moyennes et supérieures (50-53%) semblent se mobiliser davantage par rapport aux milieux populaires (41-42%).

67% des répondants estiment que les premiers pas d’Emmanuel Macron vont dans la bonne direction.

Invités à se prononcer sur les premiers pas et les premières décisions d’Emmanuel Macron en tant que Président de la République, 67% des Français interrogés jugent qu’ils vont dans la donne direction, contre 31% dans la mauvaise direction. Emmanuel Macron obtient une majorité de jugements positifs auprès des principaux électorats du 23 avril, hormis celui de Marine Le Pen (58% de « mauvaise direction »). En effet, ils sont 97% parmi ses électeurs de premier tour, 80% chez ceux de François Fillon, 69% chez ceux de Benoît Hamon et encore 52% chez ceux de Jean-Luc Mélenchon à juger positivement les premiers jours du Président de la République. Parmi les électeurs d’Emmanuel Macron de second tour, 89% expriment un jugement positif.

56% des Français estiment préférable qu’il y ait une majorité de députés favorables à Emmanuel Macron après les élections législatives.

Mesuré à 52% dans l’enquête Elabe pour BFMTV réalisée les 9 et 10 mai, cette opinion progresse de 4 points en deux semaines. Les Français restent cependant relativement partagés car 43% d’entre eux estiment qu’il est préférable qu’il y ait une majorité de députés opposés à Emmanuel Macron. Cette dernière opinion est d’ailleurs majoritaire auprès des électeurs de Marine Le Pen (78%) et de Jean-Luc Mélenchon (58%) alors que les autres électorats se prononcent en faveur d’une majorité de députés favorables au nouveau Président de la République (98% auprès des électeurs de 1er tour d’Emmanuel Macron, 63% auprès de ceux de Benoît Hamon et 59% auprès de ceux de François Fillon. Parmi les électeurs de second tour d’Emmanuel Macron, ce taux atteint 83%).

Télécharger ici : Les Français et les élections législatives / Sondage ELABE pour BFMTV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales