Combattre à visage découvert

A l’image de Bernard-Henri Lévy qui enjoint les médias à passer un accord visant à ne plus communiquer d’images et d’informations relatives à la personnalité des djihadistes, les 75 000 signataires d’une pétition adressée au CSA (soutenus par un certain nombre d’élus) requièrent l’anonymisation des terroristes. Si pour l’heure, ce choix éditorial ne fait pas l’unanimité, le philosophe Nicolas Poirier estime qu’il dérive clairement d’un amalgame entre la médiatisation et la célébrité : or, le souci de l’image et la représentation de soi ne constituent pas une préoccupation pour les terroristes, pas plus que leur projet mortifère ne résulte d’un phénomène de contagion ou d’imitation. Masquer leur identité et leur parcours confinerait à un déni de réalité, entretenu par une forme de pensée magique. Comme s’il suffisait de ne pas la nommer pour annihiler la barbarie. Si seulement.

http://www.liberation.fr/debats/2016/08/05/terroristes-montrer-pour-ne-pas-nier_1470423

Partager cet article

Tags

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales