Observatoire politique – janvier 2018

Emmanuel Macron poursuit sa remontée (42%, +2). Edouard Philippe (37%, -2) est en légère baisse pour la première fois depuis septembre.

Emmanuel Macron recueille la confiance de 42% (+2 points) des Français interrogés par Elabe pour Les Echos et Radio Classique, pour affronter efficacement les problèmes qui se posent au pays. En deux mois, la cote de confiance du Président de la République progresse de 4 points.
Avec la hausse enregistrée ce mois-ci, Emmanuel Macron bénéficie d’un score supérieur de 7 points à celui de François Hollande à la même période de son quinquennat (39%).
Malgré cette hausse, un Français sur deux (50%, -4) déclare ne pas lui faire confiance, dont 20% (-4) « pas du tout confiance ». A noter que le taux de personnes affirmant ne « pas du tout » faire confiance au chef de l’Etat est en baisse de 8 points en deux mois, après avoir été en constante hausse depuis le début du quinquennat.

Le Premier ministre, Édouard Philippe, obtient 37% de confiance, un score en légère baisse (-2) par rapport au mois dernier. Après trois hausses consécutives, il s’agit de la première baisse pour le Premier ministre depuis septembre 2017.
Il conserve cependant une cote de confiance plus élevée que celle de Jean-Marc Ayrault à la même époque (33%).
48% des Français (+1) déclarent ne pas faire confiance à Edouard Philippe, dont 22% (+2) « pas du tout confiance ». 15% ne se prononcent pas (+1).

Dans le détail, la cote de confiance d’Emmanuel Macron est en forte hausse auprès des retraités (52%, +12). D’un point de vue politique, il progresse auprès des électeurs de 1er tour de François Fillon (52%, +7) et de Marine Le Pen (20%, +5).
A noter qu’auprès de cet électorat, la cote de confiance d’Emmanuel Macron est en hausse tendancielle depuis le mois d’octobre (11%, soit +9 en 3 mois).

La cote de confiance du Premier ministre est en baisse auprès de l’ensemble des catégorie socio-professionnelles (cadres, professions intermédiaires, employés, ouvriers), hormis auprès des retraités (+8). D’un point de vue politique, Edouard Philippe est respectivement en baisse de 6 et 5 points auprès des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et des abstentionnistes.

Image des personnalités : Nicolas Hulot (41%, -8) et Alain Juppé (37%, -5) restent en tête du classement. Une baisse généralisée pour l’ensemble des personnalités après l’embellie du mois dernier.

Avec 41% d’image positive, Nicolas Hulot reste en tête mais chute de 8 points ce mois-ci, à un niveau 19 points en-dessous de son meilleur score atteint en juillet 2017. Il devance toujours Alain Juppé (37%, -5) dans le classement des personnalités politiques préférées des Français. Jean-Yves Le Drian occupe une nouvelle fois la troisième position avec 32% d’image positive (-3).

Alors qu’il occupait la 4ème place le mois dernier, Jean-Luc Mélenchon est en forte baisse (-8), à 23% d’image positive.
Après avoir été en hausse en novembre et décembre (pendant la campagne pour la présidence « Les Républicains »), François Baroin marque le pas et enregistre une baisse de 6 points à 23%.
Après une hausse suite à sa prise de fonction en tant que délégué général de « La République en Marche! », Christophe Castaner est en baisse de 7 points, à 19%.
A noter que la quasi-totalité des personnalités politiques voient leur cote d’ « image positive » baisser ce mois-ci. Cependant, ce recul est compensé par une hausse du taux de « sans opinion », et non de « mauvaise image ». Cela peut notamment s’expliquer par une baisse de leur visibilité, notamment lors de la deuxième moitié du mois de décembre.

Auprès des sympathisants de la gauche, Benoît Hamon prend la tête du classement (56%, +2), après une forte baisse de Nicolas Hulot (56%, -9) et de Jean-Luc Mélenchon (54%, -9). Après de fortes hausses le mois dernier, Marlène Schiappa (15%, -11) et Christophe Castaner (14%, -9) accusent une importante baisse.

Auprès des sympathisants de « La République En Marche ! » et du MoDem, Nicolas Hulot conserve sa première place à 72% d’image positive (-5), devant Jean-Yves Le Drian (66%, -1). Alain Juppé perd sa 2nde place après une baisse de 8 points (64%).
Plusieurs membres du gouvernement enregistrent des baisses notables après l’embellie du mois dernier.

Auprès des sympathisants de la droite, Alain Juppé (58%, +3) et François Baroin (57%, -10) conservent la tête du classement. Ce dernier enregistre une baisse de 19 points sur les deux derniers mois (76% en novembre).
Le Top 5 est complété par Laurent Wauquiez (46%, -7), Xavier Bertrand (46%, -5) et Valérie Pécresse (44%, -1).
Après son élection au poste de président du parti « Les Républicains », Laurent Wauquiez enregistre donc une baisse. Cette dynamique est à surveiller lors des prochaines mesures. En revanche, auprès des seuls sympathisants LR, sa cote d’image est stable (52%).
A noter que Xavier Bertrand enregistre une troisième baisse consécutive, à un niveau de 16 points inférieur à son score d’octobre 2017 (62%).

Auprès des sympathisants du Front National, Marine Le Pen occupe toujours, et largement, la première position (86%,-5), devant Nicolas Dupont-Aignan (46%, +8) en hausse ce mois-ci. Il devance désormais Florian Philippot, en baisse de 7 points (32%). Il s’agit de la quatrième baisse consécutive pour ce dernier, à un niveau inférieur de 19 points à son score de septembre 2017.
A noter que Jean-Luc Mélenchon est en forte baisse (-16 points), à 22% d’image positive, après une importante hausse le mois dernier.

Télécharger ici : Observatoire politique – Janvier 2018 / Sondage ELABE pour Les Echos et Radio Classique

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales