Observatoire politique – Août 2017

La cote de confiance d’Emmanuel Macron est en baisse (40%, -5), tout comme celle du Premier ministre (37%, -6).

Trois mois après son élection à la Présidence de la République, Emmanuel Macron recueille la confiance de 40% des Français interrogés par Elabe pour Les Echos et Radio Classique, pour affronter efficacement les problèmes qui se posent au pays. Ce score est en baisse de 5 points par rapport à la précédente mesure les 4 et 5 juillet. A l’inverse, 55% (+9 points) déclarent ne pas lui faire confiance, dont 21% (+3) « pas du tout confiance ».

Emmanuel Macron enregistre la première baisse de sa cote de confiance, au terme d’une séquence défavorable marquée notamment par l’annonce de la hausse de la CSG, des coupes budgétaires pour l’ensemble des ministères, la démission du chef d’état major des armées et l’annonce de la baisse des aides au logement.

Le Premier ministre Edouard Philippe obtient 37% de confiance, un score en baisse de 6 points par rapport au mois dernier. Alors que sa cote de confiance était en hausse depuis sa prise de fonction, Edouard Philippe observe lui aussi sa première baisse. 51% déclarent ne pas lui faire confiance, un score en hausse de 5 points.

Dans le détail, la confiance accordée à Emmanuel Macron baisse auprès de l’ensemble des catégories de population : à titre d’exemple, c’est auprès des jeunes de 18 à 24 ans (36%, -12) et des personnes âgées plus de 65 ans (43%, -13) qu’il enregistre ses plus fortes baisses, alors qu’il ne perd qu’un à trois points auprès des autres classes d’âges.

D’un point de vue politique, sa cote de confiance est quasiment stable auprès de ses propres électeurs de 1er tour (91%, -1) alors qu’il enregistre des baisses importantes auprès des électeurs de François Fillon (40%, -12), de Benoît Hamon (35%, -21), de Jean-Luc Mélenchon (27%, -9) et de Marine Le Pen (10%, -10).

Le Premier ministre enregistre lui aussi des baisses importantes, notamment auprès des électeurs de Benoît Hamon (31%, -24), de François Fillon (46%, -14) et de Marine Le Pen (14%, -8). A noter qu’il enregistre une baisse significative parmi les électeurs de 1er tour d’Emmanuel Macron (80%, -7).

Image des personnalités : toujours en tête du classement, Nicolas Hulot enregistre une forte baisse (50%, -11). Il devance Alain Juppé, à 42% d’image positive (-3).

Avec 50% (-11) d’image positive, Nicolas Hulot garde la première place du classement des personnalités mais enregistre une très forte baisse ce mois-ci,  après avoir battu à deux reprises le record de bonne image du baromètre Elabe (depuis octobre 2015). Il devance Alain Juppé qui obtient 42% (-3). Jean-Yves Le Drian est toujours troisième avec 36% d’image positive (+1), suivi de près par Jean-Luc Mélenchon (35%, +3) et Xavier Bertrand (33%, +2).

Quatre nouvelles personnalités sont testées ce mois-ci :

-Le député de la France Insoumise François Ruffin à la 18ème place, à 15% d’image positive (53% de « sans opinion »)

-Le président de l’Assemblée Nationale François de Rugy à la 19ème place, à 15% d’image positive (51% de « sans opinion »)

-La ministres des Armées Florence Parly à la 25ème place, à 10% d’image positive (65% de « sans opinion »)

-La ministre de la Justice Nicole Belloubet à la 26ème place, à 9% d’image positive (69% de « sans opinion »).

Auprès des sympathisants de gauche, Jean-Luc Mélenchon se hisse à la première place (68%, -3), à la faveur d’une forte baisse de Nicolas Hulot (66%, -11). Benoît Hamon garde la troisième position (54%, -1).

Auprès des sympathisants de « La République En Marche ! » et du MoDem, Nicolas Hulot garde la première place malgré une baisse 6 points, à 75% d’image positive. Il devance toujours Alain Juppé (67%, -6) et Jean-Yves Le Drian (62%, stable). Bruno Le Maire et Xavier Bertrand sont tous deux en hausse (respectivement +6 et +8 points) et prennent les 4ème et 5ème positions à 62% et 58% d’image positive. En forte hausse depuis deux mois (+27), Christophe Castaner est en baisse de 8 points à 45%. A l’inverse, François Bayrou reprend 11 points à 53% après avoir chuté de 31 points le mois dernier.

Auprès des sympathisants de la droite, Xavier Bertrand prend la première place (64%, +1) juste devant Alain Juppé (63%, +3) et François Baroin (61%, -3). A noter que Laurent Wauquiez est en forte hausse (55%, +13) et prend la 4ème position après une baisse importante le mois dernier. Nicolas Hulot enregistre la plus forte baisse auprès de ce segment politique, avec une chute de 14 points, à 44% d’image positive.

Auprès des sympathisants du Front National, Marine Le Pen occupe toujours la première position (82%) mais est en baisse de 7 points. Le vice-président du FN Florian Philippot est deuxième avec 39% d’image positive, lui aussi en forte baisse (-10 points ce mois-ci, et -18 points en deux mois). Nicolas Hulot enregistre là aussi la plus forte baisse, avec une chute de 22 points à 27% d’image positive.

Télécharger ici : Observatoire politique – Août 2017 / Sondage ELABE pour Les Echos et Radio Classique

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales