Les élections législatives

Au national, La République En Marche et le MoDem sont en tête des intentions de vote (29%), devant Les Républicains (23%) et le Front National (17%).

A quelques jours du premier tour des élections législatives, le rapport de forces national (mesuré sur offre réelle à l’échelle des circonscriptions législatives de métropole) apparaît toujours en faveur de La République en Marche et du MoDem, l’alliance étant créditée de 29% des intentions de vote exprimées. Elle devance toujours Les Républicains, l’UDI et les divers droite, crédités de 23%. Le Front National est en troisième position avec 17%, en baisse assez sensible par rapport au score obtenu par Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle.

En quatrième position, la France Insoumise obtient 11% des intentions de vote exprimées et pâtit d’une décote assez importante par rapport au score de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle tandis que le Parti Socialiste, le PRG et les divers gauche sont crédités de 9%. Les autres forces politiques sont nettement en retrait : EELV est crédité de 3%, devant le Parti Communiste (2%), Debout La France (2%) et l’extrême gauche (0,5%, stable).

A trois jours du premier tour, 49% des personnes inscrites sur les listes électorales déclarent être tout à fait certaines d’aller voter au 1er tour des élections législatives, une proportion en baisse de deux par rapport à il y a deux semaines. La mobilisation semble plus importante chez les personnes âgées de 50 à 64 ans (51%) et plus de 65 ans (66%), alors qu’elle est inférieure à 50% chez les autres classes d’âge (et même 32% chez les 18-24 ans). De même, les retraités (62%) et les catégories sociales moyennes et supérieures (48-52%) semblent se mobiliser davantage par rapport aux milieux populaires (35-40%).

66% des répondants estiment que les premiers pas d’Emmanuel Macron vont dans la bonne direction.

Invités à se prononcer sur les premiers pas et les premières décisions d’Emmanuel Macron en tant que Président de la République, 66% (-1 point) des Français interrogés jugent qu’ils vont dans la donne direction, contre 33% (+2) dans la mauvaise direction. Emmanuel Macron obtient une majorité de jugements positifs auprès des principaux électorats du 23 avril, hormis celui de Marine Le Pen (55% de « mauvaise direction »). En effet, ils sont 97% (stable) parmi ses électeurs de premier tour, 77% (+8 points) chez ceux de Benoît Hamon, 75% (-5 points) chez ceux de François Fillon, et encore 52% (stable) chez ceux de Jean-Luc Mélenchon à juger positivement les premiers jours du Président de la République. Parmi les électeurs d’Emmanuel Macron de second tour, 89% (stable) expriment un jugement positif.

55% des Français estiment préférable qu’il y ait une majorité de députés favorables à Emmanuel Macron après les élections législatives.

Les Français restent relativement partagés puisque 44% (+1) estiment qu’il est préférable qu’il y ait une majorité de députés opposés à Emmanuel Macron. Cette dernière opinion est d’ailleurs majoritaire auprès des électeurs de Marine Le Pen (74%, -4) et de Jean-Luc Mélenchon (57%, -1) alors que les autres électorats de la présidentielle se prononcent en faveur d’une majorité de députés favorables au nouveau Président de la République : 97% (-1) auprès des électeurs de 1er tour d’Emmanuel Macron, 69% (+6) auprès de ceux de Benoît Hamon et 54% (-5) auprès de ceux de François Fillon. Parmi les électeurs de second tour d’Emmanuel Macron, ce taux atteint 85% (+2).

 

Télécharger ici : Les Français et les élections législatives / Sondage ELABE pour BFMTV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales