La grande consultation des médecins / ELABE pour l’Ordre des médecins

CNOM
L’institut ELABE a réalisé pour l’Ordre des médecins la grande consultation des médecins.
Cette consultation en ligne ouverte à tous les médecins inscrits au tableau de l’Ordre des Médecins, menée du 12 octobre au 22 novembre 2015 sur le site lagrandeconsultation.medecin.fr (accès sécurisé par renseignement du numéro RPPS et date de naissance) aura permis de recueillir l’opinion de 35 000 MEDECINS PARTICIPANTS pour 30 058 QUESTIONNAIRES COMPLETS ET ENREGISTRES dans les délais.
 Tous les modes d’exercice et toutes les spécialités médicales sont représentés.
En miroir, un sondage en ligne a été mené par l’institut ELABE du 20 au 27 novembre 2015 auprès de 4 060 individus représentatifs des Français âgés de 18 ans et plus (méthode des quotas sur le sexe, l’âge et la catégorie socioprofessionnelle de l’individu, après stratification géographique).                                                
 
Un très fort sentiment de malaise
 
Le premier enseignement de la grande consultation est la prégnance d’un sentiment de malaise chez l’ensemble des médecins. En effet, si 89% d’entre eux se disent « fiers » d’appartenir à une profession qui constitue avant tout une vocation, ils estiment que l’exercice du métier est aujourd’hui trop contraint et dévalorisé : 97% des médecins estiment subir « trop de contraintes réglementaires, économiques et administratives », qui empiètent sur leur temps médical, et 91% d’entre eux estiment que « leur mission de service public est mal reconnue ».
 
En conséquence, ils sont trois médecins sur quatre (74%) à se déclarer inquiets pour l’avenir de la profession, un très fort pessimisme qui s’étend par ailleurs au système de santé dans son ensemble, et que leur patientèle partage : 82% des médecins et 63% des Français considèrent que le système de santé se détériore, et 86% des médecins sont pessimistes quant à son avenir (pour 69% des Français). En cause, un pilotage de la santé par les pouvoirs publics jugé insatisfaisant par 93% des médecins, et le sentiment pour 53% des Français que la santé n’est pas « une priorité des pouvoirs publics ».
 
La nécessité de réformer le système… avec les médecins
 
Si médecins comme patients s’inquiètent d’un système en fin de cycle, c’est un net volontarisme des médecins qui se dégage de cette consultation : 95% d’entre eux appellent à une réforme partagée du système de santé (pour 87% des Français). Avec, pour première priorité, retrouver le temps médical : 98% des médecins estiment qu’ « augmenter le temps médical en réduisant la complexité administrative » est une piste de réforme importante ; il s’agit même d’une priorité pour 86% d’entre eux.
 
Par ailleurs, lorsque l’on demande aux Français quel est l’acteur en qui ils font le plus confiance pour réformer le système en leur nom, c’est sans équivoque le médecin, référent santé, qui est cité : 86% des Français font en effet confiance aux médecins pour faire évoluer le système de santé dans l’intérêt des patients.

 

Télécharger le rapport : Grande Consultation des médecins / ELABE pour le CNOM

Télécharger la synthèse : Synthèse de la Grande consultation des médecins / ELABE pour le CNOM

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales