Baromètre politique – Juillet 2016

Le couple exécutif reste à des niveaux très bas malgré une légère hausse ce mois-ci : 16% (+1) de confiance pour François Hollande et 20% (+2) pour Manuel Valls.

Alors que la contestation sociale contre le projet de loi travail a une nouvelle fois rythmé le mois de juin, l’exécutif enregistre une légère hausse de sa cote de confiance mais reste à des niveaux très bas. Dès lors, 80% (-3) des Français interrogés déclarent ne pas faire confiance au chef de l’Etat pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays, 50% (-4) allant jusqu’à répondre « pas confiance du tout ».

Quant au Premier ministre, 75% des personnes interrogées déclarent ne pas lui faire confiance, un résultat en baisse toutefois de 4 points par rapport au mois dernier, 44% (-1) allant jusqu’à déclarer ne pas lui faire confiance du tout. Tout comme le Président de la République, Manuel Valls retrouve une cote de confiance semblable à celle du mois de mai 2016, qui reste pour chacune des deux têtes de l’exécutif leur deuxième plus mauvais score depuis leurs prises de fonction respectives. Notons toutefois que c’est la première fois depuis le début de l’année que Manuel Valls enregistre une hausse de sa cote de confiance.

En toute logique, la défiance à l’égard de l’exécutif s’avère massive toutes catégories sociodémographiques et professionnelles confondues. A titre d’exemple pour le chef de l’Etat, 83% des personnes âgées de 50 à 64 ans déclarent ne pas lui faire confiance (dont 51% « pas confiance du tout ») et jusqu’à 87% des employés. Il enregistre une légère hausse de sa cote de confiance auprès des catégories plus aisées (+5 points, à 17%), et notamment chez les professions intermédiaires (+ 7 points, 18%)

L’exécutif enregistre une progression plus prononcée à gauche. François Hollande progresse ainsi de 6 points auprès des sympathisants de la gauche, qui ne sont toutefois que 39% à répondre lui faire confiance. Après avoir approché son plus bas niveau de confiance auprès des sympathisants socialistes début juin, il gagne 2 points et retrouve la confiance d’une très courte majorité (51%) d’entre eux. Manuel Valls se voit quant à lui crédité d’une hausse de 8 points (41%) auprès des sympathisants de la gauche, et de 6 points auprès des sympathisants PS (56%).

Image des personnalités : Alain Juppé toujours en tête du classement (49%, +2), suivi d’Emmanuel Macron (36%, -1).

Après une hausse de 3 points le mois dernier, Alain Juppé gagne 2 points en juillet. Avec 49% des Français interrogés déclarant en avoir une image positive, le Maire de Bordeaux conforte sa première position dans le classement des personnalités. Il devance désormais de 13 points Emmanuel Macron qui est quasiment stable (36%, -1), après avoir perdu 6 points début juin. Après une hausse importante le mois dernier, François Fillon (33%, -1) conserve la troisième place du classement, devant François Bayrou (32%, -1).

Auprès des sympathisants de la gauche, Martine Aubry retrouve la première place du classement – qu’elle avait déjà occupée en avril – avec 59% d’image positive en juillet (+5 points). Elle devance Christiane Taubira (57%, +3) et Ségolène Royal (54%, stable). Anne Hidalgo perd quant à elle 6 points, et passe de la 1ère à la 4ème position du classement des personnalités auprès des sympathisants de gauche. A la faveur d’une hausse de 6 points ce mois-ci, Alain Juppé retrouve un niveau élevé pour une personnalité de droite, avec 47% d’image positive. Quant à Emmanuel Macron qui avait décroché de 13 points le mois dernier, il retrouve des couleurs à la faveur d’une hausse de 9 points (41%).

Auprès des sympathisants de la droite et du centre, Alain Juppé reste en tête de classement avec 79% (+4) d’image positive et creuse l’écart avec désormais 17 points d’avance sur François Fillon (62%, -3) toujours installé en deuxième position. Auparavant troisième du classement, Emmanuel Macron perd 8 points ce mois-ci (56%) et occupe désormais la cinquième position, derrière Bruno Le Maire (61%, +7) et Xavier Bertrand (57%) qui regagne 10 des 11 points perdu début juin. Après avoir progressé de 7 points début juin, Nicolas Sarkozy recueille 53% d’image positive et baisse légèrement (-2). L’ancien chef de l’Etat occupe la sixième position du classement auprès des sympathisants de la droite et du centre.

Auprès des sympathisants du Front National, le classement est toujours largement mené par Marine Le Pen (94%) et Marion-Maréchal Le Pen (81%) bien que cette dernière voit sa cote de bonne image se dégrader de 10 points ce mois-ci.

Télécharger ici : Baromètre politique – Juillet 2016 / ELABE pour LES ECHOS et RADIO CLASSIQUE

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales