La marque Suisse doit-elle remettre ses pendules à l’heure ?

Secret bancaire écorné, scandale de la Fifa, pression sur le franc suisse, ont terni la réputation de la Suisse. Les enquêtes d’opinion auprès des consommateurs montrent que la réputation des banques suisses s’est ternie aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Pourtant, les mêmes enquêtes montrent aussi que la « marque Suisse » conserve une image solide dans le monde. Elle semble en effet d’avantage s’appuyer sur une image de neutralité, de stabilité, de sécurité et de fiabilité, ainsi que sur son ouverture à l’international.

http://www.lenouveleconomiste.fr/financial-times/le-rebranding-de-la-suisse-30519/

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales