Dans une réalité alternative, Trump a-t-il lu Nietzche ?

Kellyanne Conway, la conseillère de Donald Trump, a inventé il y a quelques jours le massacre de Bowling Green pour justifier une décision politique. Peut-on rapprocher la logique cette grande apôtre des « faits alternatifs » et la philosophie de Nietzche ? Pour le philosophe allemand, on n’interprète pas les faits, puisque les faits sont des interprétations. Il y a donc autant de faits que de subjectivités exprimées et la compréhension du monde ne passe que par une approche humble, minutieuse et ouverte de plusieurs perspectives sur un même objet. Or pour Conway, seule sa subjectivité compte, pas ses alternatives. Et le haut de la pyramide administrative américaine ne cherche pas à imposer une croyance. Ce n’est pas l’ère de la post vérité, mais de la post interprétation de la vérité.

A lire sur Diacritik

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales