Le principe de précaution est un moteur de l’innovation

La défiance envers le principe de précaution tient de sa mauvaise utilisation et de la confusion de celui-ci avec le principe de prévention. La précaution porte sur les risques inhérents à toute innovation, les dangers encore non avérés mais pas ceux existants, à l’inverse de la prévention. Selon François Lureau et Philippe Delyombes de l’association Ingénieurs et scientifiques de France, ce principe mériterait, au vu de son impopularité, plus de transparence, de rigueur et de suivi dans son application par les pouvoirs publics. Cela leur permettrait, de reprendre leur juste place dans le débat sur l’innovation tout en s’assurant de protéger l’intérêt général.

A lire sur Le Monde.

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales