Penser le contenu à l’ère du numérique devient un vrai casse-tête

La révolution numérique bouscule l’industrie des médias, elle crée de nouveaux parcours de consommation et a vu émerger des nouveaux types de contenus. Le dernier rapport du Fonds des Médias du Canada met en exergue les nouvelles tendances d’un marché très concurrentiel, où les barrières à l’entrée commencent à devenir un véritable sujet. L’ère du web, territoire déstructuré ou chacun pouvait espérer émerger semble bel et bien révolue. Désormais quelques acteurs dominants servent de gatekeepers de ce paysage médiatique, l’enjeu est d’attirer le spectateur dans sa zone d’influence et de faire en sorte qu’il y découvre suffisamment de choses stimulantes pour ne pas aller voir ailleurs. Pour les GAFAs, ou tout autre acteur s’en approchant, la nouvelle arme est l’intelligence artificielle qui booste les systèmes de recommandation. Dans la construction de l’offre de contenus,  la prise en compte de la diversité des audiences prend une nouvelle forme, les œuvres qui ont le plus de succès sont celles qui représentent la diversité et non les alliages de shows qui s’adressent à des catégories spécifiques de population pour essayer de toucher ensemble toute une diversité de segments. Face à une audience mondiale, l’hyper-segmentation perd d’ailleurs du terrain, alors que les différents genres sont plébiscités par des publics différents.

A lire sur Méta-Média

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales