Objectif 2017 RMC : Les propositions des Français pour réformer le système de santé / Sondage ELABE pour RMC

Une très large majorité se dégage en faveur des mesures limitant les tarifs des prestations médicales, de la vente à l’unité des médicaments et de la lutte contre les déserts médicaux

Parmi les dix mesures testées pour réformer le système de santé, celles liées à la limitation de prestations médicales (plafonnement des tarifs des dentistes sur certaines prestations et sanction des médecins pratiquant des dépassements de plus de 50% au-dessus du tarif de la Sécurité sociale) recueillent l’approbation de près de 9 Français sur 10 (respectivement 92% et 88% d’avis favorables), dont plus de 50% de personnes se déclarant « tout à fait favorable ». La vente de médicaments à l’unité et la mise en place de mesures pour lutter contre les déserts médicaux sont également des mesures très largement approuvés par les Français (83% et 80% d’avis favorables). A propos de la proposition visant à lutter contre les déserts médicaux, les habitants des zones rurales et ceux du quart Nord-Ouest expriment une approbation encore plus forte (respectivement 86% et 87%)

 Ces quatre propositions très populaires aux yeux des Français, sont soutenues avec une vigueur encore plus forte par les catégories de population les plus âgées. En effet, cette lecture générationnelle s’explique probablement par une plus forte exposition aux problèmes de santé des personnes les plus âgées, plus sensibles à des mesures orientées à la faveur du patient.

 En revanche, les mesures modifiant profondément le système de remboursement (franchise annuelle, limitation des remboursements et abandon de l’Assurance maladie) et l’augmentation des tarifs de consultations de généralistes afin d’en améliorer l’attractivité recueillent une majorité d’avis défavorables

 Deux des six dernières mesures testées recueillent une courte majorité d’approbation : l’augmentation du paquet de cigarettes en contrepartie du remboursement intégral des substituts nicotiniques (59% d’avis favorables) et l’autorisation à la vente de médicaments en grandes surfaces et supermarchés, sous la responsabilité d’un pharmacien (56%).

Les quatre autres mesures testées recueillent quant à elles une majorité d’avis défavorables : la mise en place d’une franchise annuelle plafonnée dont le montant dépendrait des revenus (pour responsabiliser les patients et réduire le déficit de la Sécurité sociale) et l’augmentation des tarifs des consultations à 30 euros pour rendre le métier de médecin généraliste plus attrayant obtiennent respectivement 57% et 61% d’avis défavorables. Enfin, la limitation des remboursements de la Sécurité sociale aux dépenses les plus lourdes (hospitalisation et affections de longue durée) et l’abandon du principe de l’Assurance maladie obligatoire en faveur d’une souscription individuelle auprès d’une assurance ou mutuelle sont les deux mesures qui recueillent le plus grand nombre d’avis défavorables (respectivement 74% et 79%).

La mise en place d’une franchise annuelle et la limitation des remboursements aux dépenses les plus lourdes sont plus largement rejetées par les plus âgées, ces derniers percevant ces mesures comme une dégradation de leur situation face aux risques de santé.

En revanche, les quatre mesures les moins populaires (modification du système de remboursement et augmentation des consultations de généralistes) recueillent un soutien plus important que la moyenne auprès des sympathisants de la droite et du centre, sans doute plus sensibles que le reste de la population aux enjeux de responsabilisation des patients et de réduction des déficits budgétaires.

Télécharger ici : Objectif 2017 RMC : Les propositions des Français pour réformer le système de santé / Sondage ELABE pour RMC

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales