Le nouvel or blanc

Dans un climat de transition énergétique où l’électrique occupe une place toujours plus importante, les besoins en lithium, un minéral nécessaire à la construction de toutes batteries électriques, croissent inexorablement. Ressource de plus en plus convoitée, la demande de lithium devrait tripler d’ici 2025, mais l’offre n’est pour l’instant pas suffisante, et les prix grimpent. Alors que le Chili, l’Argentine et la Bolivie possèdent les plus grandes réserves mondiales, ces pays pâtissent d’un manque d‘attractivité pour les investisseurs. Leur instabilité juridique et la corruption profitent à l’Australie qui se place pour le moment en tête du classement des producteurs mondiaux. Cependant les acteurs de ce « triangle du lithium » avancent à marche forcée pour rattraper leur retard. L’Argentine a profité des restrictions imposées au Chili et est parvenue à attirer 1,5 milliard de dollars d’investissement en 2016, tandis que la Bolivie cherche à faire évoluer sa règlementation pour faciliter les partenariats public-privé. Même si plusieurs années semblent nécessaires pour instaurer une confiance auprès des investisseurs, la bataille à l‘œuvre pourrait redessiner l’ordre mondial des producteurs de métaux rares.

A lire sur Le Nouvel Economiste.

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales