La mutinerie contrariée des pirates islandais

Les pirates islandais qui nourrissaient l’ambition légitime de s’emparer du pouvoir lors des dernières législatives ont vu leur espoir déçu après n’avoir finalement recueilli que 14% des suffrages, notamment parce que parmi leurs soutiens les plus fervents, au premier rang desquels les jeunes, beaucoup d’électeurs ne se sont finalement pas déplacés. Cette démobilisation d’électeurs demandant pourtant plus de place dans les processus politiques interroge sur la nature du désengagement institutionnel que l’on observe dans de nombreux pays. A lire sur franceculture.fr

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales