L’état d’esprit des Français à l’approche des régionales

Pour un Français sur deux, François Hollande et Marine Le Pen sortent renforcés de l’actualité des 10 derniers jours en France.

Les personnes interrogées sont respectivement 50% (contre 24% de « plutôt affaibli ») et 49% (contre 18%) à penser que le Président de la République et la présidente du Front national sortent renforcés de l’actualité des dix derniers jours. Manuel Valls arrive en troisième position, 41% des répondants partageant cette opinion contre 26% exprimant un avis opposé. Viennent ensuite Bernard Cazeneuve (38% contre 22%) et Alain Juppé (25% contre 17%). 18% considèrent que Nicolas Sarkozy sort plutôt renforcé, 41% estimant au contraire qu’il en sort plutôt affaibli. Dans le détail, 80% des sympathisants de gauche et jusqu’à 88% de ceux du PS estiment que François Hollande sort plutôt renforcé des événements, de même que 47% des sympathisants de la droite et du centre. Les sympathisants du Front national sont 90% à partager cette opinion au sujet de Marine Le Pen, de même que 53% des sympathisants de la droite et du centre, ainsi que près d’un tiers (32%) de ceux de la gauche.

Par ailleurs, 24% des inscrits sur les listes électorales estiment que l’actualité des 10 derniers jours va influer sur leur choix aux élections régionales des 6 et 13 décembre.

A l’inverse, 75% des répondants estiment que les événements ne modifieront « probablement pas » (33%) ou « certainement pas » (42%) leur vote. C’est parmi les sympathisants du Front national que l’on trouve la plus forte proportion de personnes interrogées affirmant que l’actualité va modifier leur vote (41%, dont 26% de « oui, tout à fait »). 22% des sympathisants de gauche et 19% de ceux de la droite et du centre partagent cette assertion.

Enfin, l’actualité des 10 derniers jours incite les Français à aller voter aux élections régionales, le souhait d’exprimer son soutien à l’exécutif étant minoritaire.

73% des personnes interrogées affirment que l’actualité les pousse à aller voter pour exprimer leur attachement à la démocratie, 48% allant jusqu’à répondre « Oui, tout à fait » à cette proposition qui transcende les clivages politiques traditionnels. En revanche, « seuls » 33% des répondants estiment que les récents événements les incitent à exprimer leur soutien au Président de la République et au gouvernement. Ce souhait atteint toutefois 66% à gauche et jusqu’à 85% chez les sympathisants socialistes, contre 16% chez ceux de la droite et du centre, et 20% au Front national.

 

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales