Les Français et le débat sur la déchéance de nationalité / Sondage ELABE pour Atlantico

Alors que l’adhésion à la déchéance de nationalité décroît légèrement tout en restant à un très haut niveau (84%), huit Français interrogés sur dix se disent favorables à la mise en place d’une peine d’indignité nationale.

A choisir, près de sept Français interrogés sur dix préfèrent la peine d’indignité nationale à la déchéance de nationalité.

Télécharger ici : Les Français et le débat sur la déchéance de nationalité / Sondage ELABE pour Atlantico

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales