Les Français et le 11 novembre

87% des Français estiment justifié de continuer à commémorer l’armistice du 11 novembre 1918.

Ils sont même 55% à répondre que cette commémoration est «tout à fait justifiée», un résultat qui témoigne combien cette date et plus globalement la Première guerre mondiale sont profondément inscrites dans la mémoire collective française. Compte-tenu de ces résultats d’ensemble, cet attachement majoritaire se vérifie au sein de toutes les catégories de population interrogées, sans distinction d’âge, de classe sociale, de région de résidence ou encore de préférence partisane des personnes interrogées. Notons enfin que l’attachement à la commémoration du 11 novembre 1918 atteint 91% dans le quart Nord-est du pays , où ont notamment eu lieu les batailles de la Marne et de la Somme.
Dans le même temps, pour 84% des personnes interrogées, le 11 novembre doit rester un jour férié.

Corolaire de cet attachement des Français à la commémoration du 11 novembre 1918, 84% des répondants estiment que ce jour doit rester férié, 60% allant même jusqu’à répondre «oui,tout à fait» à la question. Ce souhait est exprimé par une majorité de répondants dans l’ensemble des catégories de population. Notons toutefois que les plus âgés se révèlent un peu plus partagés sur cette question: 68% des plus de 65 ans souhaitent que le 11 novembre reste férié contre 93% des personnes âgées de 18 à 24 ans, 91% des 25-34 ans et 90% des 35-49 ans. De même, les sympathisants de la droite et du centre apparaissent un peu plus nuancés que ceux de gauche : 73% des premiers souhaitent que le 11 novembre reste férié contre 89% des seconds.

 

 

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales