La guerre des âges

Pour 56% des Français, le principe de solidarité entre générations profite autant aux jeunes qu’aux personnes âgées.

A l’inverse, 25% des répondants considèrent qu’il profite surtout aux personnes âgées, tandis que pour 18% il profite surtout aux jeunes.

Dans le détail, la perception majoritaire d’un principe de solidarité profitant autant aux jeunes qu’aux personnes âgées se vérifient au sein de l’ensemble des classes d’âge mais avec des nuances qui méritent d’être soulignées. Toutes classes d’âge confondues, ce sont ainsi les personnes âgées de plus de 65 ans et dans une moindre mesure celles âgées de 50 à 64 ans qui se positionnent le plus fréquemment sur cet item de réponse (respectivement 63% et 57%), les résultats étant plus contrastés auprès des jeunes eux-mêmes (51% chez les 18-24 ans). D’ailleurs, ces derniers sont les plus nombreux à répondre que le principe de solidarité entre générations profite surtout aux personnes âgées : 36% donnent cette réponse, de même que 32% de ceux âgés de 25 à 34 ans contre seulement 15% des plus de 65 ans.

Les tendances observées s’avèrent très proches en termes de catégorie socioprofessionnelle des répondants. Les cadres et les professions intellectuelles supérieures se distinguent toutefois sensiblement du reste de la population puisque qu’une majorité d’entre eux (50%) estiment que le principe de solidarité entre générations profite surtout aux personnes âgées, seuls 6% affirmant qu’il profite surtout aux jeunes et 44% estimant qu’il profite autant aux uns qu’aux autres.

Notons enfin que la lecture politique des résultats, à travers le prisme de la préférence partisane des personnes interrogées, s’avère peu opérante : toutes familles politiques confondues, une majorité relative ou absolue de répondants considère que le principe de solidarité entre générations profite autant aux jeunes qu’aux personnes âgées avec des scores oscillant entre 48% chez les sympathisants du Front national et 64% chez ceux du Parti socialiste. Signalons toutefois que plus du tiers de sympathisants fronstistes (34%) estime que ce principe profite surtout aux jeunes, contre moins d’un cinquième (18%) aux personnes âgées.

Télécharger ici : Les Français et la situation des jeunes / Sondage ELABE pour RTL et France 2

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales