Les Français et la mobilisation contre le projet de réforme du Code du travail / Sondage ELABE pour BFMTV

La mobilisation contre le projet de loi El Khomri bénéficie du soutien et de la sympathie de 50% des Français.

Plus précisément, 32% des personnes interrogées affirment leur soutien, et 18% leur sympathie à l’égard de cette mobilisation. A l’inverse, 25% formulent leur opposition ou leur hostilité (15% sont opposés et 10% se disent hostiles). 1 Français sur 4 se déclarent indifférent à l’égard de la mobilisation (25%).

Cette mobilisation obtient un appui plus marqué (57%) auprès des sympathisants de la gauche : 36% affirment leur soutien et 21% leur sympathie. Ce sont surtout les sympathisants Front de Gauche qui porte cet appui (70%) plus important : 55% expriment un soutien et 15% leur sympathie. En revanche, auprès des sympathisants PS, « seuls » 49% expriment leur soutien (28%) et leur sympathie (21%) à l’égard de la mobilisation contre le projet de réforme du Code du travail portée par le gouvernement.

Auprès des sympathisants de la droite et du centre, 41% expriment leur soutien (23%) et sympathie (18%), alors qu’auprès des sympathisants FN, ce taux atteint 57%, 45% exprimant un soutien (taux plus élevé qu’à gauche) et 12% de la sympathie.

Une large majorité se prononce contre la disposition relative au plafonnement des indemnités prudhommales en cas de licenciement proposée par le gouvernement.

En effet, 48% souhaitent le retrait de la disposition et le retour aux dispositions actuelles, et 28% des Français demandent le relèvement du plafond des indemnités prévues, alors que 23% veulent le maintien en l’état de cette disposition.

Auprès des sympathisants de la gauche, le constat est sensiblement le même : 47% demandent le retrait, alors que 32% souhaitent le relèvement du plafond et 20% le maintien de la disposition. La demande de retrait est beaucoup plus forte auprès des sympathisants Front de Gauche (63%). En revanche, les sympathisants PS sont partagés entre relèvement du plafond (40%) et retrait de la disposition (39%).

Les sympathisants de la droite et du centre se partagent entre retrait pur et simple de la disposition portée par le gouvernement (37%) et maintien de la disposition en l’état (35%).

En revanche, auprès des sympathisants FN, la volonté de retrait de cette disposition est clairement affichée (54%).

Pour 62% des Français, François Hollande soutient Manuel Valls dans sa volonté de réforme.

A l’inverse, 37% pensent que le chef de l’Etat ne permet pas à Manuel Valls de mener la réforme qu’il souhaite. Si auprès des sympathisants de la gauche, une large majorité (78%) estime que François Hollande soutient son Premier ministre, les sympathisants de la droite et du centre sont plus partagés : 50% pensent que François Hollande soutient Manuel Valls, et 48% estiment que le président de la République ne permet pas à son Premier ministre de mener la réforme qu’il souhaite.

Télécharger ici : Les Français et la mobilisation contre le projet de réforme du code du travail / Sondage ELABE pour BFMTV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales