Le nouveau gouvernement

59% des Français se disent satisfaits de la composition du nouveau gouvernement.

A l’inverse, 40% expriment leur mécontentement. Par rapport à la mesure du 17 mai au lendemain de la nomination du premier gouvernement Philippe, le taux de satisfaction est en baisse de 2 points, celui de mécontentement en hausse de 2 points.

Dans le détail, les plus jeunes sont majoritairement mécontents (57% des 18-24 ans) de ce nouveau gouvernement alors que les autres catégories d’âge en sont d’abord satisfaites (par exemple, 62% des 35-49 ans). Si les ouvriers se partagent à parts égales entre satisfaction et mécontentement (49% pour chaque item), les autres catégories socio-professionnelles sont en majorité satisfaites (par exemple, 67% des cadres).

D’un point de vue politique, ce sont les électeurs d’Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle qui apparaissent comme les plus enthousiastes : 94% de satisfaits, dont 21% de « très satisfait ». Des 5 principaux électorats du 23 avril, ceux de Marine Le Pen (64%, stable) et de Jean-Luc Mélenchon (61%, +13 points par rapport au 17 mai) expriment majoritairement leur insatisfaction tandis que, par exemple, 73% des électeurs de François Fillon se disent satisfaits (+13 points).

Pour 53% des répondants le nouveau gouvernement sera efficace pour répondre aux problèmes du pays.

Les Français apparaissent toujours partagés quant à l’efficacité attendue de la nouvelle équipe gouvernementale. 53% (-1) estiment que le nouveau gouvernement sera efficace pour répondre aux problèmes du pays. Ce pronostic atteint jusqu’à 93% (-1) chez les électeurs d’Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle, 58% (-4) chez ceux de Benoît Hamon et 63% (+9) chez ceux de François Fillon, contre seulement 34% (-8) chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et 27% (+3) chez ceux de Marine Le Pen.

88% des Français estiment que François Bayrou a eu raison de démissionner.

A l’inverse, seuls 11% jugent qu’il a eu tort. L’ensemble des catégories politiques donnent raison à François Bayrou dans sa décision de démissionner suite à l’ouverture d’une enquête préliminaire visant son parti : 94% parmi les électeurs de François Fillon, 92% parmi ceux de Benoît Hamon et de Jean-Luc Mélenchon, 86% parmi ceux de Marine Le Pen et encore 85% parmi ceux d’Emmanuel Macron.

Télécharger ici : Les Français et le nouveau gouvernement / Sondage ELABE pour BFMTV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales