L’avenir financier des entreprises high tech : rien n’est moins sûr

Comment la valeur financière d’un pionnier leader de son secteur peut-elle dégringoler de 100 milliards de dollars en une quinzaine d’années ? Dans le domaine de la nouvelle économie, c’est non seulement possible, mais c’est le triste sort de l’ex « porte d’entrée du web » : estimée à 125 milliards en 2000, Yahoo! a finalement vendu ses activités stratégiques à Verizon en juillet dernier 10 fois moins cher. Ce qu’illustre fondamentalement ce déclin spectaculaire, c’est la difficulté d’appréhender la valeur objective des entreprises du web. Si l’on considère, comme Warren Buffet, qu’un investissement viable repose nécessairement sur une entreprise dominante dans un secteur durable, dont le savoir-faire est difficilement imitable, et qui a prouvé sa capacité à dégager des profits, sur quelle base est-il possible d’investir rationnellement dans une entreprise high tech ? Qui peut prédire l’avenir, sur ce marché périlleux, d’un Facebook culminant aujourd’hui à 300 milliards de dollars ?

http://theconversation.com/yahoo-lentreprise-qui-valait-125-milliards-de-dollars-en-2000-63578

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales