L’autonomie individuelle a ses limites

Collectif

Selon l’économiste Eric Maurin, l’homme n’aspirerait peut-être pas tant que ça à toujours plus d’autonomie. Dans son quotidien, il rechercherait à l’inverse, plus de synchronisation avec ses proches, de coordination avec ses pairs pour raffermir le lien social. Ce goût pour le conformisme devrait être pris en considération dans l’élaboration des politiques publiques.

Lire l’article sur Libération.fr

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales