François Fillon

Honnêteté et écoute des Français seraient les principales qualités attendues du Président de la République idéal, suivies de la détermination et du réalisme.

Ayant jusqu’à trois choix possibles parmi une liste de onze qualités, les Français ont avant tout désigné l’honnêteté (65%) et l’écoute des Français (53%) comme principales qualités du Président de la République idéal. Ensuite, la détermination et le réalisme sont respectivement souhaités par 33% et 30% des répondants.

Le souhait d’honnêteté est la qualité la plus citée par l’ensemble des catégories sociodémographiques et professionnelles.

D’un point de vue politique, les premières qualités citées parmi les sympathisants de gauche sont les mêmes qu’auprès de l’ensemble de la population : honnêteté (74%) et écoute des Français (52%).

En revanche, auprès des sympathisants de la droite et du centre, la détermination (46%) est la deuxième qualité la plus citée, derrière l’honnêteté (52%). A noter que l’autorité, sixième qualité citée auprès de l’ensemble des Français, arrive en quatrième position auprès de ce segment politique (37%).

Parmi les sympathisants du Front national, l’écoute des Français (65%) est davantage citée que l’honnêteté (53%). L’autorité est la troisième qualité la plus citée (34%, ex-aequo avec la détermination).

Une majorité de Français reconnaissent à François Fillon sa capacité à rassembler la droite, mais moins de trois sur dix reconnaissent son honnêteté et sa capacité à comprendre les Français.

Invités à se prononcer sur huit qualificatifs à propos de François Fillon, seule sa « capacité à rassembler la droite » lui est majoritairement attribuée par les Français (54%). 48% lui reconnaissent « les qualités nécessaires pour être Président de la République » et 46% sa volonté de « vraiment changer les choses ». En revanche, une large majorité n‘attribuent pas à l’ancien Premier ministre la capacité à « comprendre les gens comme vous » (71%), l’« honnêteté » (70%) et le fait de « dire la vérité aux Français » (69%).

Auprès des sympathisants de la droite et du centre, les scores sont plus élevés et dépassent systématiquement 50% d’attribution, avec en tête sa présidentialité (83%), sa volonté de vraiment changer les choses (79%) et sa capacité à rassembler la droite (78%). En revanche, « seuls » 57% lui reconnaissent son « honnêteté » et 59% sa capacité à « comprendre les gens comme vous ».

76% des Français n’ont pas été convaincus par la défense et les arguments de François Fillon à propos des emplois de son épouse. Les sympathisants de la droite et du centre sont partagés : 50% ont été convaincus.

Dans le détail, 45% des Français déclarent même ne « pas du tout » avoir été convaincus par la défense de Français Fillon (et 31% « plutôt pas » convaincus). A l’inverse, 23% des personnes interrogées affirment avoir été convaincues (dont seulement 7% « tout à fait » convaincus).

Les sympathisants de la droite et du centre apparaissent très partagés : alors que 50% déclarent avoir été convaincus (dont 19% « tout à fait »), 49% ne l’ont pas été (dont 18% « pas du tout).

Les sympathisants LR uniquement se montrent légèrement plus convaincus par les arguments du candidat désigné de la droite (58%).

Télécharger ici : Les Français et François Fillon / Sondage ELABE pour BFM TV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales