En France, la corruption régresse

Selon le classement réalisé par Transparency International, la France ne se positionnerait qu’en 23ème position sur 180 pays évalués en matière de corruption, derrière l’Allemagne, les Pays-Bas, ou les pays scandinaves. Pour Daniel Lebègue, le président de Transparency France, ce résultat n’est pas glorieux mais la situation s’améliore. La France peut se targuer d’être le pays qui en Europe a s’est équipé du meilleur arsenal juridique pour lutter contre les abus et des résultats commencent à se voir ; il y a vingt ans, des dossiers comme Thevenoud, Guéant, Cahuzac ou UBS ne seraient probablement pas sortis. Des premiers résultats que Daniel Lebègue juge encourageants et qui devraient aller crescendo tant le désir de transparence semble être dans l’ère du temps

A lire sur le Nouvel Economiste

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales