Et les transports alors ?

Tous les candidats à la présidentielle affirment avoir comme priorité les transports du quotidien mais les mesures qu’ils portent sont plutôt tournées vers de grands travaux coûteux et pas toujours jugés utiles. «  Le grand débat des transports » au palais Brongniart le 22 mars, l’a encore montré. Les candidats, ou plutôt leurs représentants, ont surtout adopté une vision académique à travers de concepts comme la concurrence ferroviaire dans les régions ou l’optimisation des gains de productivité du hub aérien et présenté leurs ambitions en matière de grands travaux d’infrastructure. Ils ont soigneusement évité de se heurter aux problèmes des transports de proximité qui sont pourtant les leviers principaux de la mobilité citoyenne. Les transports constituent un enjeu primordial puisque nos déplacements régissent la disposition des villes, les relations sociales, l’accès au service, l’économie… Ils auraient surement mérité plus de considération.

 

A lire sur Le Monde.

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales