Esprit de Paris, es-tu là ?

Alors que les conséquences de la crise climatique ont été particulièrement saillantes en 2016 (enregistrée comme étant l’année la plus chaude depuis 1880), faut-il s’inquiéter de la faible mobilisation politique dans la lutte contre le dérèglement climatique ? Après l’engouement exprimé lors de la COP21, les intérêts nationaux semblent en effet avoir rapidement repris le dessus. En décembre dernier pourtant, l’adoption du premier traité universel visant à limiter d’ici à 2100 le réchauffement de la planète faisait figure d’accord historique. Mais depuis, le processus de ratification du Bourget piétine : de nombreux mastodontes (l’Inde, l’Indonésie, le Brésil ou la Russie) sont restés impassibles, quand seulement deux membres de l’Union européenne (la France et la Hongrie) ont fait adopter l’accord par leur Parlement. A quelques jours de l’ouverture du G20 et à trois mois de la COP22 à Marrakech, les voix de fondations, d’associations et même d’investisseurs s’élèvent en faveur d’un réveil collectif.

http://www.liberation.fr/planete/2016/08/31/neuf-mois-apres-la-cop21-ou-est-passe-l-esprit-de-paris_1475499

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales