Le duel Hollande – Valls

27% des Français inscrits sur les listes électorales pourraient voter pour Emmanuel Macron s’il est candidat en 2017, soit 9 points de plus que Manuel Valls et 15 points de plus que François Hollande.

A 6 mois du 1er tour de l’élection présidentielle, 27% des personnes inscrites sur les listes électorales interrogées par Elabe pour BFMTV déclarent qu’il est « tout à fait probable » (8%) ou « plutôt probable » (19%) qu’elles votent pour Emmanuel Macron s’il est candidat au 1er tour de la présidentielle. Jean-Luc Mélenchon arrive en deuxième position avec un potentiel électoral de 22%, suivi par Manuel Valls (18%) et Arnaud Montebourg (17%). Des 5 personnalités testées, François Hollande obtient le plus faible potentiel avec seulement 12%. Autrement dit, 88% des Français déclarent qu’il n’est pas probable qu’ils votent pour l’actuel chef de l’Etat, dont 72% « pas du tout probable ».

Auprès des sympathisants de la gauche, c’est Jean-Luc Mélenchon qui obtient le meilleur score : 41% estiment qu’il est « tout à fait » ou « plutôt » probable qu’ils votent pour le leader du Parti de Gauche. Il est suivi par Manuel Valls (36%), puis Emmanuel Macron (34%) et Arnaud Montebourg (32%). Une nouvelle fois, François Hollande obtient le score le plus faible (31%).

En revanche, auprès des seuls sympathisants socialistes, la logique est sensiblement différente : Manuel Valls obtient un potentiel électoral de 43%, supérieur de 4 points à celui de François Hollande (39%) qui se place en deuxième position. Avec 36%, Emmanuel Macron est 3ème, suivi d’Arnaud Montebourg (29%) et enfin Jean-Luc Mélenchon (24%).

A noter qu’auprès de son électorat du 1er tour de l’élection présidentielle de 2012, François Hollande, n’obtient « que » 30% de potentiel électoral, nettement devancé par Manuel Valls (36%) et dans une moindre mesure par Emmanuel Macron (32%).

Si François Hollande est perçu comme plus sympathique que son Premier Ministre, Manuel Valls est jugé plus courageux, plus compétent, et davantage capable de réformer la France.

Parmi une sélection de six traits d’image, Manuel Valls devance François Hollande pour cinq d’entre eux : « le plus capable de réformer la France » (75% contre 14% pour l’actuel chef de l’Etat), « le plus courageux » (72% contre 18%), « le plus compétent » (71% contre 19%), « le plus avoir la stature d’un Président de la République (70% contre 20%), et « le plus honnête » (58% contre 31%). François Hollande devance son Premier Ministre actuel sur l’item « le plus sympathique » (50% contre 39%).

Auprès des sympathisants de la gauche, mais également des seuls sympathisants socialistes, Manuel Valls devance assez largement François Hollande sur les dimensions de courage, de capacité à réformer la France, de compétences et de stature présidentielle. Concernant l’honnêteté, le Président de la République est en tête auprès des sympathisants de la gauche, et les deux personnalités sont sensiblement au même niveau auprès des sympathisants socialistes. Enfin, François Hollande obtient un capital sympathie bien supérieur à celui de Manuel Valls auprès des sympathisants de la gauche et des seuls sympathisants socialistes.

Pour 59% des Français, Manuel Valls serait un meilleur candidat que François Hollande à l’élection présidentielle.

Alors que l’actuel Président de la République semble disposer d’un soutien de plus en plus fragile dans son camp suite à la publication de propos controversés sur les magistrats, l’Islam et certains de ses soutiens socialistes, près de 6 Français sur 10 (59%) estiment que Manuel Valls serait un meilleur candidat que François Hollande, dont 24% de « Oui, certainement ». En revanche, 40% estiment qu’il ne ferait pas un meilleur candidat pour la prochaine élection présidentielle.

Auprès de l’ensemble des catégories de population, sans distinction de sexe, d’âge ou de catégorie socio-professionnelle, une majorité partage cette opinion. A titre d’exemple, 66% des cadres et professions intellectuelles supérieures estiment que Manuel Valls ferait un meilleur candidat.

Auprès des sympathisants de la gauche, 52% pensent que l’actuel Premier Ministre ferait un meilleur candidat, et même 57% des sympathisants socialistes.

Auprès des sympathisants de la droite, ils sont 80% à partager cet avis, alors que pour les sympathisants du Front National, les opinions exprimées s’avèrent plus partagées (53% pensent que Manuel Valls ferait un meilleur candidat).

Télécharger ici : Les Français et le duel François Hollande – Manuel Valls / Sondage ELABE pour BFMTV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales