Le déclin des empires transnationaux

Fers de lance de la mondialisation au début des années 1990 lorsque la Chine et le bloc soviétiques se sont ouverts au commerce mondiale, les firmes transnationales et les filières qui accompagnent leur développement représentent aujourd’hui 50% du commerce mondial. Pourtant leurs profits ont chuté de 25% ces cinq dernières années, leur part dans les profits dégagés par le commerce mondial est passé de 35 à 30%, leurs performances boursières se banalisent et leur compétitivité est malmenée par les entreprises implantées localement. Un dollar fort et un pétrole bas expliquent en partie ces ralentissements mais la progression des compétences dans les pays en développement devrait durablement redistribuer les cartes du commerce mondial. Un mouvement qui pourrait s’accélérer si la tendance au protectionnisme économique se confirme.

A lire sur The Economist

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales