La candidature de François Fillon

66% des Français ne regrettent pas la décision d’Alain Juppé de ne pas se présenter à la présidentielle.

Interrogés par Elabe pour BFMTV suite à la déclaration d’Alain Juppé lundi matin affirmant qu’il ne sera pas candidat à l’élection présidentielle, 34% des Français déclarent au contraire regretter sa décision (12% « Oui, tout à fait » et 22% « Oui, plutôt »).

L’absence de regret est majoritaire auprès de l’ensemble des catégories sociodémographiques et professionnelles, sauf chez les cadres qui sont une courte majorité à regretter cette décision (52%).

D’un point de vue politique, 57% des sympathisants de la droite et du centre ne regrettent pas cette décision, contre 43% qui la regrettent. Cependant, le regret est majoritaire chez les sympathisants MoDem (58%) et UDI (53%) alors que les sympathisants LR sont quant à eux 59% à ne pas regretter cette décision.

Chez les sympathisants de gauche, 63% ne regrettent pas sa décision, même si les sympathisants PS apparaissent plus nuancés (57%).

Enfin, 85% des sympathisants FN  ne regrettent pas la décision du Maire de Bordeaux.

71% des Français estiment que les élus de la droite et du centre qui ont retiré leur soutien à François Fillon ont eu raison de le faire.

A l’inverse, 28% d’entre eux estiment qu’ils ont tort de ne plus le soutenir.

Si les sympathisants de gauche sont quasi-unanimes à déclarer que ces élus ont eu raison de retirer leur soutien (87%), les sympathisants de la droite et du centre sont 57% à affirmer qu’ils ont eu tort, et notamment 56% des sympathisants UDI et surtout 65% des sympathisants LR. En revanche, les sympathisants du MoDem sont une large majorité (83%) à penser qu’ils ont eu raison de ne plus le soutenir.

Enfin, 69% des sympathisants FN soutiennent leur décision de ne plus le soutenir.

Pour 57% des Français (dont 72% des sympathisants de la droite et du centre), François Fillon sera candidat jusqu’au bout.

Bien qu’une majorité estime qu’il se maintiendra jusqu’au bout, les Français sont relativement partagés, sans doute en raison des multiples retournements de situation depuis les révélations du Canard Enchainé.

Après la nouvelle affirmation de François Fillon qu’il sera candidat à l’élection présidentielle, les sympathisants de la droite et du centre semblent davantage assurés du maintien de François Fillon (72%), et notamment les sympathisants LR (77%) par comparaison avec la moyenne nationale (57%)

Télécharger ici : Les Français et la candidature de François Fillon / Sondage ELABE pour BFMTV

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales