Baromètre politique – Août 2016

Le couple exécutif reste toujours à des niveaux très bas : 17% (+1) de confiance pour François Hollande et 20% (stable) pour Manuel Valls.

Alors que le mois de juillet a été marqué par les attentats de Nice le 14 juillet et de Saint-Etienne-du-Rouvray le 26 juillet, la cote de confiance de l’exécutif est quasiment stable (+1 pt pour François Hollande, et stable pour Manuel Valls) et reste à des niveaux très bas : 17% des personnes interrogées déclarent faire confiance à François Hollande et 20% à Manuel Valls.

Contrairement aux mesures du mois de février et décembre 2015 (faisant suite aux attentats de janvier et de novembre) qui avaient enregistré un rebond important (entre 5 et 9 points) de la cote de confiance de l’exécutif, on observe ce mois-ci l’absence d’un regain de confiance de l’opinion publique autour de l’exécutif.

Dès lors, 78% (-2) des Français interrogés déclarent ne pas faire confiance au chef de l’Etat pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays, 51% (+1) allant jusqu’à répondre « pas confiance du tout ». Quant au Premier ministre, 75% (stable) des personnes interrogées déclarent ne pas lui faire confiance, 45% (+1) allant jusqu’à déclarer ne pas lui faire confiance du tout.

En toute logique, la défiance à l’égard de l’exécutif s’avère massive toutes catégories sociodémographiques et professionnelles confondues. A titre d’exemple pour le chef de l’Etat, 80% (+2) des personnes âgées de 25 à 34 ans déclarent ne pas lui faire confiance (dont 53% « pas confiance du tout ») et jusqu’à 81% (-5) des ouvriers. Il enregistre une légère hausse de sa cote de confiance auprès des catégories plus aisées (+5 points, à 22%, et même +10 points sur les deux derniers mois), et notamment chez les cadres et professions intellectuelles supérieures (+ 7 points, 23%).

L’exécutif enregistre une progression plus prononcée à gauche. François Hollande progresse ainsi de 5 points auprès des sympathisants de la gauche (+11 points en deux mois), qui ne sont toutefois que 44% à répondre lui faire confiance. Après avoir approché son plus bas niveau de confiance auprès des sympathisants socialistes début juin, il gagne 10 points et retrouve la confiance de 61% d’entre eux. Manuel Valls se voit quant à lui crédité d’une hausse de 6 points ce mois-ci (+14 points en deux mois) auprès des sympathisants de la gauche avec 47%, et de 7 points auprès des sympathisants PS uniquement (63%).

 Image des personnalités : Alain Juppé en baisse sensible mais toujours en tête (44%, -5), suivi d’Emmanuel Macron (37%, +1).

Après une hausse de 2 points le mois dernier, Alain Juppé enregistre une baisse de 5 points en août. Avec 44% des Français interrogés déclarant en avoir une image positive, le Maire de Bordeaux conserve cependant sa première position dans le classement des personnalités. Il devance de 7 points Emmanuel Macron qui est quasiment stable (37%, +1). François Bayrou retrouve la troisième place à la faveur d’une hausse de 2 points avec 34% d’image positive, devant François Fillon (30%, -3). A noter que l’actuel Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, vivement attaqué par l’opposition suite aux attentats de Nice, est quasiment stable (29%, -1) et complète toujours le top 5.

Auprès des sympathisants de la gauche, Anne Hidalgo retrouve la première place du classement avec 60% d’image positive en août (+8 points), au même niveau que Martine Aubry (60%, +1) qui confirme sa hausse du mois dernier. Ségolène Royal qui occupait la troisième position le mois dernier est en forte baisse (47%, -7) et laisse sa place à Christiane Taubira (58%, +1). Bernard Cazeneuve bénéficie auprès des sympathisants de la gauche d’une forte progression avec désormais 51% d’image positive (+7). Enfin, Alain Juppé perd les 6 points qu’il avait gagné le mois dernier avec 41% d’image positive.

Auprès des sympathisants de la droite et du centre, Alain Juppé enregistre une baisse de 5 points mais reste en tête de classement avec 74% d’image positive et devance toujours François Fillon (60%, -2) qui conserve sa deuxième position. Nicolas Sarkozy enregistre une hausse de 4 points (57%) et occupe désormais la troisième position, devant Bruno Le Maire qui baisse de 6 points ce mois-ci (55%). Après avoir enregistré une baisse de 8 points le mois dernier, Emmanuel Macron poursuit sa chute et perd encore 3 points ce mois-ci (53%) et occupe désormais la cinquième position (alors qu’il était deuxième au mois de mai dernier). Notons que les critiques émises à l’égard de Bernard Cazeneuve semblent avoir eu un certain écho auprès des sympathisants de la droite et du centre, ce dernier chutant alors de 7 points (30%). Auprès des sympathisants LR uniquement, Alain Juppé chute de 11 points à 70% d’image positive, désormais devancé par Nicolas Sarkozy (74%, -1). Juste derrière, François Fillon est stable avec 67% d’image positive, alors que Bruno le Maire (53%, -11) semble distancé ce mois-ci.

Auprès des sympathisants du Front National, le classement est toujours largement mené par Marine Le Pen (89%,-5) et Marion-Maréchal Le Pen (88%, +7). Notons que Marine Le Pen est en baisse de 7 points sur les deux derniers mois, et ne devance plus que d’un point sa nièce auprès des sympathisants FN.

Télécharger ici : Baromètre politique – Août 2016 / ELABE pour LES ECHOS et RADIO CLASSIQUE

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales