Une alliance urbaine de taille

Le phénomène des mégacités, c’est à dire des villes de plus de dix millions d’habitants, dont Shanghai possède la primeur avec ses 80 millions d’habitants, aspire à s’étendre en Asie, en Inde et en Afrique. Ces villes sont de formidables facteur d’innovation économique et sociale : de meilleures conditions de vie, un meilleur taux de scolarisation, une augmentation de la qualification des populations… mais elles doivent faire face à des problèmes communs comme la pollution, ou l’accroissement des inégalités. Pour tenter de relever ces défis, les mégalopoles s’unissent, notamment au travers du réseau C40 (Cities Climate Leadership Group) élaboré en 2007 par Ken Livingstone, maire de Londres. Cette union planétaire instaure une diplomatie des grandes villes, innovante car en marge des tensions diplomatiques entre pays. Avec un danger néanmoins, que ces grandes agglomérations soient plus unis entre elles qu’avec le territoire où elles sont implantées.

A lire sur Le Journal du CNRS.

Partager cet article

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales