A qui profite le sport ?

Il aura suffi de seulement quelques décennies pour que les grands événements sportifs se transforment en un lucratif secteur économique, évalué à l’aune de la mondialisation et de l’ultra médiatisation. Ainsi le chiffre d’affaires de la FIFA est-il passé de 5 millions en 1974 à 4 milliards d’euros après la dernière Coupe du monde – ajoutés au milliard d’euros dont disposait déjà cette association à but non lucratif… Car, qu’il s’agisse de l’Euro de football ou des Jeux Olympiques, la plupart des structures organisatrices bénéficient non seulement du statut d’association, mais sont couramment domiciliées en Suisse. La raison ? Jusqu’en 2006, le droit helvétique ne prévoyait aucune sanction contre la corruption privée dans le cas d’une association. L’enquête du Monde fait apparaître les répercussions – notamment sur la lutte anti-dopage – de cette montée en puissance des intérêts financiers du sport.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/08/04/euro-tour-de-france-jo-dans-les-coulisses-financieres-des-grands-evenements-sportifs_4978438_4355770.html

Partager cet article

Tags

, ,

Copyright © ELABE 2015

Plan du site - Mentions Légales